Home > Actualités & Analyses Forex > La croissance économique dépend des niveaux mondiaux d’immunité de groupe

La croissance économique dépend des niveaux mondiaux d’immunité de groupe

Les économies développées sont sur le point d’atteindre l’immunité collective d’ici la fin de l’été 2021. Est-ce suffisant pour que la croissance économique mondiale atteigne les niveaux pré-pandémiques ?

En novembre 2020, le monde a découvert que, selon les essais, les vaccins contre le virus COVID-19 sont efficaces. Les études ont montré des taux d’infection en baisse et des niveaux d’efficacité proches de 100 % dans certains cas.

L’optimisme a donc suscité un énorme rallye sur les marchés financiers. Les marchés boursiers ont été les premiers à réagir, la plupart des indices atteignant des sommets historiques. La tendance haussière qui a débuté en novembre 2020 est toujours bien présente.

L’euphorie observée sur les marchés boursiers s’est traduite par une faiblesse générale du dollar américain. L’EUR/USD, l’AUD/USD et le GBP/USD ont tous affiché des sommets annuels par rapport au dollar. Enfin, le monde pouvait voir la lumière au bout du tunnel.

Avance rapide de six mois jusqu’en mai 2021, toutes les promesses ont été tenues. Les vaccins sont efficaces si l’on observe la baisse des taux d’infection, d’hospitalisation et de mortalité dans les pays qui ont vacciné la plupart de leurs populations adultes (par exemple, le Royaume-Uni, les États-Unis, Israël, les Émirats arabes unis).

Bien que ces nouvelles soient réjouissantes, il faut garder la tête froide. Le monde a encore un long chemin à parcourir pour atteindre l’immunité de groupe (c’est-à-dire 70 à 85 % de la population vaccinée).

Selon les récentes projections de Moody’s Analytics, seuls 10 % environ de la population adulte mondiale ont reçu un vaccin COVID-19 à ce jour. En fait, cela signifie que le niveau d’immunité collective mondiale pourrait ne pas être atteint avant la mi-2023.

Quelles sont les implications pour l’économie mondiale ?

Guérir mondialement, agir localement

La pandémie de COVID-19 a entraîné un changement dans la mondialisation telle que nous la connaissions. Même avant la pandémie, les États-Unis, sous la direction du président Trump de l’époque, favorisaient les politiques protectionnistes.

L’Amérique d’abord – vous vous souvenez ?

La pandémie a suscité des réactions similaires dans chaque pays. Soudain, la tâche principale était de vaincre la pandémie d’abord et de reconstruire l’économie ensuite.

Les indices boursiers sont considérés comme des indicateurs clés du cycle économique. Ils devancent la reprise économique d’au moins six mois en moyenne, selon les études.

Dans le cas des États-Unis, la plus grande économie du monde, le marché boursier sert de référence à l’économie mondiale. Du moins, c’était le cas jusqu’à la pandémie.

Elle a surperformé depuis novembre dernier, reflétant principalement les progrès locaux contre la pandémie, mais aussi la reprise économique stimulée par les mesures de relance budgétaire et monétaire. En outre, les bénéfices des entreprises américaines ont dépassé les attentes, en particulier les entreprises technologiques qui ont bénéficié du changement de comportement des consommateurs.

Mais la croissance économique mondiale n’est pas au bout de ses peines. Ce n’est que lorsque la population mondiale aura atteint l’immunité collective que nous pourrons parler de croissance à l’échelle mondiale comme avant la pandémie. Il ne faut donc pas s’étonner des corrections boursières dans les années à venir.

L’interdépendance économique mondiale reste plus forte que jamais, comme le suggère même le processus de production des vaccins. Agir localement peut fonctionner pendant un certain temps, mais guérir globalement est la clé de la croissance économique future.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte