Home > Actualités & Analyses Forex > La croissance US est bonne mais le Dollar recule ? Explication

La croissance US est bonne mais le Dollar recule ? Explication

us-economy-shrinks-gdp-falls-01-in-q4

(ProfesseurForex.com) – Très bons chiffres de croissance US pour le troisième trimestre. Le PIB affiche une progression de 3.5 % contre 3 % anticipé après un deuxième trimestre aussi très robuste (+4.6 %).

La composition du PIB est bien équilibrée avec seulement les stocks qui contribuent négativement à ces 3.5 % de croissance. Une bonne nouvelle de toute façon car si les stocks s’écoulent, cela veut dire que la consommation va s’affermit mais..

Concernant la consommation, même si elle reste un facteur majeur de la croissance (1.2 % sur les 3.5 %), elle ralentit par rapport au second trimestre. En effet, les dépenses personnelles réelles ont ralentit à 1.8 % contre 2.5 % au deuxième trimestre. Et cela en dépit d’une confiance des consommateurs qui enchaîne les plus haut.. La participation de la consommation à la croissance est la plus faible depuis le T2 2012.

Les dépenses gouvernementales sont en revanche de retour à la rescousse de la croissance (0.8 % sur les 3.5 %), ce qui est un peu « de la triche ».

La balance commerciale est aussi très satisfaisante avec une participation à hauteur de 1.3 % sur les 3.5 % de croissance. C’est assez rare pour le souligner. Cela est lié à un recul des importations et cela ce n’est pas bon signe quant à la demande domestique US, il faut l’avouer..

La première estimation du PIB au T3 indique donc une croissance plus forte qu’attendue. Pourtant, la demande des ménages et des entreprises ralentit. La vigueur vient avant tout d’un surprenant rebond des exportations, difficile à soutenir dans un contexte de faiblesse de la demande mondiale. De plus, les indices de prix ralentissent et la croissance nominale reste aussi faible que depuis la sortie de récession.

D’autre part, alors que le FOMC ne s’est pas inquiété de la baisse de l’inflation hier, nous avons un contre argument avec le PCE (indice prix PIB, l’indice d’inflation le plus large qui soit et le préféré de la FED) qui chute à 1.4 % contre 2 % anticipé et 2.1 % précédemment…

Cela explique le recul du Dollar en deuxième intention car on voit mal comment la FED va pouvoir continuer de rester de marbre sur ce sujet lors de sa prochaine réunion de politique monétaire. En effet, si l’inflation baisse trop et trop longtemps, de nombreux gouverneurs vont envisager d’attendre un peu plus avant de remonter les taux directeurs #Dovish.

Trouvez ci-dessous tous les graphiques importants :

B1MfxVvIYAAWeW1 B1MgCKHIgAE3TXU

INFLATION PCEB1MhVG7CQAAH_Hp

Croissance trimestrielleGDP qtrly Q3_0

Copyright (c) 2014 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

N’oubliez pas que vous pouvez commenter cet article ci-dessous !

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte