Home > Actualités & Analyses Forex > La décision de l’OPEP+ entraîne une hausse du prix du pétrole brut

La décision de l’OPEP+ entraîne une hausse du prix du pétrole brut

Les traders de pétrole brut ont connu une semaine chargée la semaine dernière, les titres de la réunion de l’OPEP+ ayant créé une certaine volatilité sur le marché. Le cartel a accepté d’ajuster la production à partir de janvier 2021 de 500 000 barils par jour (bpj) de 7,7 millions bpj à 7,2 millions bpj. 

Cette annonce a suffi à elle seule à générer de la volatilité sur les marchés pétroliers. Le pétrole Brent, par exemple, a bondi à près de 50 $/baril, et la courbe semble en retard jusqu’en 2023. Vendredi dernier, le Brent a réussi à clôturer à 49,25 $, son plus haut niveau depuis début mars.

Prix du pétrole, inflation et COVID-19

Le marché du pétrole est l’un des marchés les plus importants à prendre en compte lors du trading ou de l’investissement. Une variation du prix du pétrole a une forte incidence sur l’inflation et les anticipations d’inflation, avec des répercussions directes sur les décisions monétaires des banques centrales.

Par exemple, la chute en avril des niveaux négatifs des prix du WTI a envoyé un choc déflationniste à travers le monde. L’OPEP a eu besoin d’un certain temps pour réagir à la réduction de la production, car on ne peut pas la réduire du jour au lendemain. Ainsi, l’inflation est tombée près de zéro et en dessous dans certains cas, ce qui a incité les banques centrales à assouplir leurs conditions monétaires.

La pandémie a perturbé l’activité économique à l’échelle mondiale. La baisse de la demande de pétrole s’est traduite par une baisse des prix et la chute brutale observée en avril a coïncidé avec la déroute des marchés boursiers.

Alors que le monde se prépare à la mise en place de vaccins, la demande de pétrole va reprendre, car l’activité économique se redresse également. Il sera intéressant de voir comment l’OPEP parviendra à ajuster le niveau de production de manière à refléter la reprise économique.

Le suivi de la demande mondiale est essentiel pour évaluer la prochaine évolution du prix du pétrole. Par exemple, la semaine dernière, les stocks flottants mondiaux de pétrole brut sont passés sous la barre des cent millions de barils pour la première fois depuis le mois d’avril. Cela nous indique que la reprise économique est sur la bonne voie, car la mobilité est également en hausse.

Lorsque vous faites du trading de pétrole, considérez qu’il s’agit d’une marchandise. Sur la plupart des courtiers en devises, le trading du pétrole est possible grâce aux CFD (Contracts for Difference) qui reflètent l’évolution du prix du pétrole. Cependant, ce n’est qu’une façon de faire du trading sur un produit volatil. Les traders professionnels utilisent le marché des produits dérivés pour spéculer sur le prix du pétrole. Lorsque le prix du pétrole WTI s’est établi à -40 $ en avril, c’est parce qu’il n’y avait pas d’acheteurs pour le contrat à terme de mai. Les traders doivent donc suivre l’évolution du marché à terme, en plus des niveaux classiques de l’offre et de la demande.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.