Home > Actualités & Analyses Forex > La Deutsche Bank estime que le S&P500 dépassera les 3100 d’ici la fin du premier trimestre 2021

La Deutsche Bank estime que le S&P500 dépassera les 3100 d’ici la fin du premier trimestre 2021

Dans une lettre aux investisseurs, le DSI mondial de la Deutsche Bank a souligné les changements apportés aux perspectives économiques de la banque pour 2020. Il détaille les implications de la crise du coronavirus et les prévisions de performance des indices boursiers et des autres catégories d’actifs pour les douze mois à venir. L’un des gros titres du journal a été l’opinion de la banque sur le S&P500, qui devrait se trader au-dessus de 3100 d’ici la fin du premier trimestre 2021. Alors que le DAX allemand atteindrait les 12000 points.

La lettre prévoyait une reprise économique pour les prochains mois – en tablant sur un démarrage fort dans un premier temps, suivi d’une croissance lente. Les marchés financiers anticipent déjà une amélioration, et la Deutsche Bank estime qu’il est probable que les cours boursiers mondiaux seront soutenus par des taux d’intérêt bas pendant une période exceptionnellement longue.

C’est pourquoi, sans autre alternative, les investisseurs continueront probablement à miser sur les actions à la recherche de rendements plus élevés. De ce fait, les valorisations élevées des cours/bénéfices pourraient atteindre des niveaux historiques. La Deutsche Bank considère toujours le secteur technologique comme le moteur de la hausse des marchés d’actions, en raison de la solidité des fondamentaux, de l’importance des liquidités et de la faiblesse de l’endettement. Le secteur technologique est également considéré comme l’un des secteurs qui bénéficient le plus de l’augmentation des dépenses d’investissement et des mesures de relance budgétaire.

Dans l’ensemble, les taux d’intérêt bas devraient soutenir des multiples d’évaluation extrêmement élevés, et les entreprises aux bilans solides seront celles qui en bénéficieront le plus dans les mois à venir.

Qu’en est-il des marchés des matières premières et des changes ?

Dans un an, l’or se situera toujours aux niveaux actuels – 1800 $ selon les prévisions de la Deutsche Bank. L’argument principal est que l’or, bien qu’il soit toujours considéré comme un actif sûr, a tendance à souffrir de la course aux liquidités des investisseurs en période de crise. Comme nous l’avons déjà vu au début de la crise du coronavirus, la réaction initiale sur le prix de l’or a été corrélée avec les actions – plus faible, en raison de la vente d’actifs par les investisseurs pour du cash. 

Le contrat à terme sur le pétrole WTI 12 mois est estimé à 37 dollars, principalement en raison d’une augmentation progressive de la demande. Si la reprise de l’activité économique chinoise se poursuit, la demande devrait équilibrer l’offre élevée, car les principaux États producteurs ont réduit leur production de manière significative.

Un point intéressant soulevé par Deutsche provient du marché des changes. Le yen se renforce partout sur le tableau de bord, avec des gains importants par rapport au dollar et à l’euro. Le taux de change USDJPY est estimé à 105 dans les mois à venir, tandis que l’EURJPY est estimé en baisse à 115.

Cela est principalement lié aux risques à venir – la grande inconnue concernant la fin de la crise du coronavirus et les élections présidentielles américaines de la dernière partie de l’année.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte