Home > Actualités & Analyses Forex > La Fed devrait limiter le nombre de baisses de taux pour conserver des munitions en cas de crise selon DB

La Fed devrait limiter le nombre de baisses de taux pour conserver des munitions en cas de crise selon DB

Selon Christian Nolting, directeur des investissements de Deutsche Bank Wealth Management, la Fed devrait réduire ses taux d’intérêt à deux reprises au cours des 12 prochains mois, mais les chances de voir 4 réductions de taux sont faibles.

Le Président de la Fed de Chicago, Charles Evans, a déclaré cette semaine que même deux baisses de taux pourraient ne pas suffire à long terme, étant donné la faiblesse constante de l’inflation et les tensions commerciales mondiales.

« La taux baissés à 4 reprises, je pense que c’est un peu trop… La Fed ne devrait pas utiliser toute sa puissance de feu immédiatement », a déclaré Nolting mercredi.

M. Nolting prévoyait une réduction de 25 points de base d’ici la fin du mois de Juillet, ce qui est selon lui « une réduction de l’assurance, ou réduction préventive « , face à une croissance économique plus faible.

Alors que les opérateurs de marché fixent les prix selon une probabilité de 100% d’une baisse des taux d’intérêt, les avis restent partagés sur la valeur de cette réduction. Selon certains sondages, 28,7% des traders s’attendent actuellement à une réduction plus importante que 0.50%.

Nolting a annoncé que la clé pour freiner un ralentissement économique est de savoir si la Fed, qui a une cible d’inflation de 2%, est capable d’augmenter les prix à la consommation.

La Réserve fédérale suit l’indice de prix des dépenses de consommation des particuliers aux fins de la politique monétaire. Cet indice a augmenté de +1,5 % d’une année sur l’autre en Mai et a dépassé son objectif cette année.

Toutefois, les prix à la consommation (IPC) de base aux États-Unis pour le mois de Juin – qui exclut la volatilité des prix des combustibles et des aliments – ont augmenté de +0,3%, un résultat plus vu depuis janvier 2018. En glissement annuel en Juin, l’IPC a grimpé de +2,1 %.

L’IPC global a légèrement augmenté de 0,1% le mois dernier, augmentant de 1,6% en glissement annuel en Juin.

Les données sur les ventes au détail aux États-Unis publiées lundi pourraient toutefois stimuler la confiance. Les ventes au détail américaines ont connu une hausse de +0,4 % en Juin contre +0.1% prévu par le consensus.

Cela donne à penser que les fortes dépenses de consommation pourraient compenser la faiblesse récente des investissements des entreprises.

Malgré tout, les investisseurs s’attendent à ce que la Réserve fédérale américaine réduise les taux d’intérêt dans le contexte du différend commercial avec la Chine, ce qui aurait aggravé le ralentissement économique mondial. La baisse des taux d’intérêt stimule l’économie en réduisant le coût d’emprunt pour financer l’investissement dans divers actifs.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
FED
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte