Home > Actualités & Analyses Forex > La FED maintient ses taux alors que le Bull run américain se poursuit

La FED maintient ses taux alors que le Bull run américain se poursuit

Les marchés indiciels américains ont continué leur plus gros mois de gains mercredi, alors que les nouvelles de la FED et les bénéfices technologiques ont stimulé les espoirs économiques. Pour commencer, l’annonce de la FED à 14h EST, où elle a déclaré qu’elle continuerait à maintenir les taux inchangés, a plongé les actions dans la frénésie. Cette nouvelle est survenue alors que le PIB américain a vu la plus grande économie du monde se dérober de 4,8 %.

Bien que la FED ait averti qu’il pourrait y avoir des impacts durables sur l’économie à moyen terme, l’impact à court terme sur les marchés n’a jusqu’à présent pas relayé ce message, car les indices ont poursuivi leur rallye sur l’ensemble du mois.

Quelle est donc la position de la FED ?

La FED, qui a réduit ses taux deux fois au mois de mars, de 0,75% à 0,25%, a déclaré qu’elle ne prendrait aucune décision pour revoir la possibilité d’augmenter les taux tant que l’économie ne sera pas remise sur les rails. Sur ce point, le FOMC a déclaré : « Le comité surveillera de près les conditions du marché et est prêt à ajuster ses plans si nécessaire ».

Après les baisses de taux en mars et les plans de relance historiques, le président de la FED, Jerome Powell, a déclaré que le soutien à l’économie sera maintenu et que toutes les ressources disponibles seront explorées pour aider à propulser l’économie.

Sur ce ton, il a réitéré hier que « la Réserve fédérale s’est engagée à utiliser toute sa gamme d’outils pour soutenir l’économie américaine en cette période difficile ».

Tout en ajoutant que « la crise actuelle de la santé publique pèsera lourdement sur l’activité économique, l’emploi et l’inflation à court terme, et fait peser des risques considérables sur les perspectives économiques à moyen terme ».

Ce qui s’est passé d’autre hier

En plus de l’annonce de la FED, la saison des bénéfices du premier trimestre s’est poursuivie hier, avec plusieurs titans de la technologie qui ont tous affiché des chiffres de croissance significatifs. Le grand titre est venu de Facebook, qui a déclaré des revenus de 17,74 milliards de dollars. Cette nouvelle a vu les actions du géant de la technologie grimper de 10 % en dehors des heures de trading.

La société a également indiqué que le revenu moyen par utilisateur était de 6,95 dollars, contre 6,25 dollars à la même période l’année dernière. Cela s’est produit alors que des mesures de confinement à l’échelle mondiale, a conduit à ce que les plateformes détenues par Facebook augmentent, puisque beaucoup de personnes tentent de se connecter avec leurs proches.

En ce qui concerne la pandémie, Mark Zuckerburg, PDG de Facebook, a déclaré : « Bien que les restrictions actuelles en matière de refuge sur place entraînent des coûts sociaux énormes, je crains que la réouverture trop rapide de certains lieux avant que les taux d’inaction n’aient été réduits à des niveaux très minimes ne garantisse presque pas de futures épidémies et des résultats sanitaires et économiques pires à long terme ».

Microsoft a également enregistré une hausse de 15 % de ses actions, tandis que Twitter et Tesla ont également fait état de hausses de revenus plus importantes que prévu.

Tags:
FED
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte