Home > Actualités & Analyses Forex > La Fed va commencer à acheter des obligations d’entreprises

La Fed va commencer à acheter des obligations d’entreprises

Mircea Vasiu

Un autre lundi, une autre surprise de la Fed – elle a annoncé que la mise à jour de la Facilité de crédit aux entreprises du marché secondaire (SMCCF) inclurait l’achat d’obligations d’entreprises. Cette annonce a fait monter en flèche le marché boursier américain, le DJIA s’établissant à plus de deux mille points au-dessus du plancher des contrats à terme au jour le jour.

Il est intéressant de noter que l’annonce a lieu, une fois de plus, un lundi. Il y a une semaine, toujours au début de la semaine de trading, la Fed a annoncé de nouvelles conditions pour permettre aux petites et moyennes entreprises un accès plus rapide au financement. Deux jours plus tard, la conférence de presse du FOMC a donné plus de détails, et maintenant, après deux autres jours de trading, la Fed annonce de nouvelles mesures d’assouplissement.

Que fera réellement la Fed ?

Ce que la Fed prévoit, c’est d’accorder des prêts d’urgence aux grandes entreprises. Seulement cette fois, l’approche n’obligera pas les entreprises à rechercher des fonds directement. Au lieu de cela, la Fed va créer un indice des obligations d’entreprises américaines basé sur les entreprises éligibles.

Cette approche est unique et soulève de nombreuses questions. Par exemple, si la Fed peut acheter des obligations d’entreprises en créant simplement un SPV (Special Purpose Vehicle), combien de temps faudra-t-il avant qu’elle ne dispose d’un SPV qui achète directement des actions ?

De nombreux critiques affirment que la seule raison pour laquelle le marché boursier est en hausse et menace de nouveaux sommets (le Nasdaq a imprimé un nouveau sommet historique pendant la pandémie) est la Fed. Par conséquent, les voix qui s’élèvent contre la manipulation des cours et les évaluations non durables critiquent l’approche de la Fed.

Toutefois, l’idée qui sous-tend la décision de la Fed améliorera encore le financement et l’accès au crédit pour les entreprises américaines. En conséquence directe, elle stimulera la croissance économique et, en fin de compte, l’un des piliers du mandat de la Fed – la création d’emplois. L’achat d’obligations commencera effectivement aujourd’hui, et BlackRock est la société qui effectue les transactions.

Par le biais du programme SMCCF, la Fed achètera des obligations de sociétés américaines ayant une cote de solvabilité élevée, mais aussi des obligations de sociétés ayant une cote d’au moins BB-/Ba3 au moment de l’achat. Le SPV bénéficiera d’un financement direct du Trésor américain (75 milliards de dollars), dont 25 milliards seront consacrés aux opérations sur le marché secondaire, et 50 milliards aux opérations sur le marché primaire. L’idée de la Fed est de créer un large indice de marché qui suit une diversité d’obligations du marché secondaire, en le rafraîchissant constamment pour trouver de nouveaux candidats.

Comme nous l’avons déjà mentionné, le marché boursier a sauté sur l’annonce. Ce qui est intéressant, c’est que le SPV, bien que financé par le Trésor américain, utilise efficacement l’argent des contribuables et le remet aux entreprises américaines.  Cela sera considéré comme l’une des décisions les plus audacieuses jamais prises par la Fed.

Tags:
FED