Home > Actualités & Analyses Forex > La hausse des rendements du Trésor américain inquiète les acteurs des marchés financiers

La hausse des rendements du Trésor américain inquiète les acteurs des marchés financiers

Le marché des titres à revenu fixe éclipse la taille du marché des actions. La diversité des émetteurs de dette, qu’ils soient souverains, supranationaux ou d’entreprises, est énorme. 

La participation des traders particuliers sur le marché des titres à revenu fixe est cependant faible. L’augmentation des coûts, l’illiquidité des marchés et le manque de connaissances tiennent les traders et les investisseurs de la communauté des particuliers à distance.

Cependant, personne ne peut empêcher un trader d’interpréter les mouvements du marché des titres à revenu fixe et les implications des différents taux. La référence pour un taux sans risque aux États-Unis et dans le monde entier est également le rendement des obligations du Trésor américain.

Pourquoi les rendements plus élevés changent-ils la donne ?

Une obligation, comme l’obligation du Trésor américain à 10 ans, a un prix et un rendement. Ils ont une relation inverse : plus le prix est élevé, plus le rendement est faible. Ou bien, plus le prix d’une obligation est bas, plus le rendement est élevé.

Les obligations sont l’un des véhicules utilisés par les banques centrales pour mener leur politique monétaire. Lorsqu’elles assouplissent la politique monétaire, les banques centrales achètent des obligations aux banques commerciales et libèrent des liquidités, qui se retrouvent dans l’économie réelle par le biais de prêts aux entreprises et à la population. De cette façon, la base monétaire s’élargit. Le contraire se produit lorsque la banque centrale se resserre.

Les récentes mesures de politique monétaire prises par les banques centrales du monde entier ont entraîné une baisse des rendements. Au lieu d’acheter des obligations, les investisseurs se sont tournés vers les actions pour la simple raison que le rendement à l’échéance était trop faible ou en baisse, voire négatif dans certains cas.

Cette tendance s’est brutalement interrompue récemment. Comme le montre le graphique ci-dessus, les rendements du taux de référence ont augmenté de manière spectaculaire au cours des derniers jours de trading du mois de février. Quelle a été la réaction du marché ? Une forte baisse des indices boursiers et un fort rebond du dollar.

Le problème des marchés financiers n’est pas que les rendements augmentent. Un tel phénomène est normal lors d’une reprise économique. Après tout, nous voulons tous une reprise économique, alors pourquoi être effrayés par le premier signe qui la confirme ?

L’explication vient de l’ampleur du mouvement. En d’autres termes, ce n’est pas la hausse des rendements qui est inquiétante, mais le rythme de l’augmentation des rendements obligataires.

Une comparaison rapide avec les niveaux historiques nous indique que de tels pics se sont produits lors de la crise de 2013, de la crise du Bund de 2015, ou même lors du thème de la relance post-électorale de 2106. Un événement similaire se produira-t-il dans les mois à venir ?

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.