Home > Actualités & Analyses Forex > La hausse des rendements met la pression sur la Fed

La hausse des rendements met la pression sur la Fed

Mercredi dernier, la Réserve fédérale des États-Unis (Fed) a tenu sa réunion du FOMC et a présenté ses projections économiques pour la période à venir. Le message était que la Fed maintient une politique monétaire accommodante en raison de l’extrême incertitude générée par la pandémie. 

Avant la réunion, la Fed a été mise sous pression par les marchés financiers en raison de la hausse des taux réels. Les rendements des obligations à long terme se sont récemment redressés en raison de l’augmentation de l’optimisme et de la confiance des consommateurs. Ainsi, les conditions financières se resserrent contre la volonté de la Fed.

La Fed s’est donc retrouvée face à une mission presque impossible : comment signaler qu’elle ne bougera pas alors que l’optimisme économique est en hausse ?

Comprendre les taux réels

Pour les traders, les taux réels aux États-Unis sont cruciaux pour interpréter les performances économiques. En outre, les implications mondiales de la hausse ou de la baisse des rendements obligataires aux États-Unis font du marché obligataire le marché le plus important à surveiller.

La négociation sur le marché obligataire n’est pas pour le trader particulier. Il s’agit d’un marché coûteux et peu liquide. Cependant, les mouvements du marché obligataire déclenchent de fortes réactions sur le marché des devises et d’autres actifs financiers.

Les obligations ont un prix lorsqu’elles sont émises et elles ont également un rendement. Le rendement vous indique combien l’obligation rapportera en plus du montant principal. Plus le rendement est élevé, plus l’obligation est intéressante.

Les rendements ont une relation inverse avec le prix d’une obligation. En période de récession, les investisseurs trouvent refuge dans les obligations en raison de l’incertitude qui les guette. Ainsi, les rendements baissent alors que le prix des obligations augmente.

L’inverse se produit lorsque l’économie se redresse. Les investisseurs sont prêts à placer leur argent dans des actifs plus risqués, sortant ainsi du marché obligataire. Ce mouvement entraîne une hausse des rendements, car la confiance augmente, mais il conduit également à un resserrement des conditions financières.

Comme les rendements américains sont la référence pour le monde entier, une hausse ou une baisse déclenche une réaction similaire des autres rendements sur d’autres marchés. Par exemple, la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque de réserve d’Australie (RBA) ont dû réagir à la hausse des rendements en Europe et en Australie qui a créé un resserrement indésirable importé des marchés américains.

La clé pour l’avenir est de voir jusqu’à quel point la Fed laissera les rendements augmenter. Plus précisément, quel est le niveau que les rendements atteindront avant que la Fed ne dise ‘trop c’est trop’ ?

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.