Home > Actualités & Analyses Forex > La livre sterling baisse à cause des inquiétudes liées à un potentiel no-deal

La livre sterling baisse à cause des inquiétudes liées à un potentiel no-deal

Le comportement erratique de la livre sterling (GBP) se poursuit. Alors que nous nous rapprochons de la fin de la période de transition, toute rumeur concernant un accord ou une absence d’accord à l’issue des négociations en cours génère une réaction sur les paires de livres sterling. 

Hier, il n’en a pas été autrement. La livre a été vendue de manière agressive au début de la session de Londres, à la nouvelle que le négociateur de l’UE, Michel Barnier, considère qu’un « no-deal » est possible. La nouvelle a immédiatement fait baisser la GBPUSD d’un grand chiffre (soit cent pips) et augmenter l’EURGBP d’un montant égal.

Pourtant, les parties continuent de discuter. Tard hier soir, les médias financiers ont affirmé que les négociations se sont prolongées jusque tard dans la nuit, à en juger par le nombre de pizzas commandées tard dans la soirée. En d’autres termes, les travaux sont en cours et une chose que nous savons déjà, c’est que la livre sterling connaitra encore quelques mouvements tardifs vers la fin de l’année 2020.

Points de friction sur les négociations du Brexit

Des points de friction subsistent et les deux parties manquent de temps. Les politiciens et la population ont perdu patience, et beaucoup au Royaume-Uni ne comprennent même plus ce que le Brexit représente.

L’avertissement lancé hier par M. Barnier est que des divergences persistent sur des questions essentielles, comme la gouvernance et la pêche. En matière de pêche, les deux parties semblent être un monde à part – on parle de 700 000 tonnes de poissons d’une valeur d’environ un demi-milliard de livres par an pêchés par l’UE27. Il semble que la proposition de l’UE de restituer 18 % au Royaume-Uni soit inacceptable, puisque le Royaume-Uni en réclame 80 %. Trouver un terrain d’entente sur une telle différence est une tâche audacieuse pour le mois à venir. Ainsi, lorsque M. Barnier a déclaré hier qu’il n’y aurait peut-être pas d’accord sur le Brexit, la livre sterling a baissé.

Ce qui est intéressant ici, c’est la réaction de l’euro. Aux informations, les paires d’euros ont également réagi négativement, bien que les bas aient été achetés rapidement. Les flux dans le croisement EURGBP sont assez forts pour influencer les autres paires d’euros importantes, comme l’EURUSD et l’EURJPY.

L’attention se porte maintenant sur le projet de loi de finances britannique. Il est attendu la semaine prochaine, et l’UE est intéressée de voir s’il viole le droit international. S’il y a le moindre indice que le projet de loi viole le protocole de l’Irlande du Nord, le Brexit est à nouveau sur le point de le faire. Plus important encore, il s’agit d’une rupture de confiance, l’atout le plus précieux dans tout processus de négociation.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.