Home > Actualités & Analyses Forex > La menace de dommages économiques permanents s’accroît aux États-Unis

La menace de dommages économiques permanents s’accroît aux États-Unis

Bien que nous vivions une période sans précédent, nous ne découvrirons probablement dans les années à venir que les véritables gagnants et perdants de cette crise en termes économiques. Une chose que nous devons tous considérer, c’est que la vie, telle que nous la connaissions, a changé.

Au cours des deux dernières décennies (ou plus), le taux de chômage aux États-Unis et le nombre d’entreprises qui ont fait faillite ont évolué de manière corrélée. Selon une règle empirique, lorsque le taux de chômage augmente, le nombre d’entreprises qui font faillite augmente également. Cette fois-ci n’est pas différente, si nous utilisons la même mesure, il semble qu’un terrible scénario économique nous attend.

En d’autres termes, le risque ici est que les dommages économiques créés par la pandémie deviennent permanents, si la corrélation entre le taux de chômage et le nombre d’entreprises déclarant faillite se maintient. Ce qui aurait pu ressembler à un arrêt « temporaire » pourrait rapidement se transformer en cauchemar économique.

L’estimation actuelle de la croissance du PIB réel basée sur les données disponibles pour le trimestre en cours montre un incroyable -42,8%. Ce chiffre reflète les résultats mathématiques du modèle. En clair, il ne tient compte que des données disponibles à ce stade, sans prévoir l’impact futur que pourrait avoir COVID-19.

D’une manière ou d’une autre, la société devra faire face à une baisse de 50 % de la production du PIB. La Fed a fait sa part et est prête à en faire plus, mais cela pourrait ne pas suffire.

Au cours du week-end, le président de la Fed, Jerome Powell, a déclaré que la Fed était prête à acheter des actions individuelles. Après tout, elle a commencé à acheter des ETF la semaine dernière, ce n’est donc qu’un pas de plus. De plus, après que l’économiste en chef de la Banque d’Angleterre ait suggéré que la banque centrale se penchait sur des taux d’intérêt négatifs, il est peu probable que la Fed ignore cette voie, si le pire des scénarios devait se réaliser.

Tout compte fait, s’il y a une entité qui connaît l’impact réel de la crise sanitaire sur l’économie, c’est bien la Fed. Powell a déclaré qu’il faudrait un certain temps pour que l’économie reprenne, mais à plus long terme, l’économie se redressera. Combien de temps encore, personne ne le sait.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte