Home > Actualités & Analyses Forex > La NZD augmente après la décision de la RBNZ

La NZD augmente après la décision de la RBNZ

La Nouvelle-Zélande est devenue célèbre dans le monde entier pour la façon dont elle a géré la pandémie de COVID-19. En conséquence, les récentes élections ont donné un nouveau mandat à son Premier ministre acclamé, Jacinda Arden.

Le même pays abrite l’une des banques centrales les plus innovantes au monde : la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande (RBNZ). C’est la première banque centrale qui a introduit le ciblage de l’inflation comme mandat, une méthode rapidement suivie par d’autres banques centrales du monde développé. Depuis les années 1970, la stabilité des prix est devenue la pierre angulaire de la politique monétaire.

Cette semaine, mercredi, la RBNZ a communiqué sa décision de politique monétaire. À la surprise de beaucoup, le résultat n’a pas été aussi dovish que prévu. Ainsi, le dollar néo-zélandais (NZD) est l’une des devises les plus fortes jusqu’à présent dans la semaine de trading.

Pourquoi la décision de cette semaine concernant la RBNZ est-elle surprenante ?

Lorsqu’elle communique sa politique monétaire, la RBNZ commence par le taux d’intérêt – l’OCR ou Official Cash Rate. Auparavant, l’OCR était de 0,25 %, et la RBNZ a décidé de le laisser inchangé.

Bien que cela n’ait pas été une surprise en soi (il est rare que la décision sur l’OCR ne soit pas tarifée), de nombreux traders souhaitaient/espéraient une décision similaire à celle de la Banque de réserve d’Australie (RBA). Le premier mardi du mois, la RBA a annoncé une nouvelle réduction du taux des liquidités. De plus, elle a accompagné cette réduction d’un stimulus supplémentaire sous la forme d’un assouplissement quantitatif (c’est-à-dire l’achat d’obligations d’État pour faire baisser les rendements de la courbe).

Toutefois, la RBNZ n’a pas mené une politique monétaire du même ordre que celle de la RBA. C’est une grande surprise car la RBNZ a suivi de près les décisions de la RBA lors de la plupart de ses récentes annonces de politique monétaire. Après tout, l’Australie est l’un de ses principaux partenaires économiques, même si nous ne tenons compte que de la proximité géographique.

N’interprétons pas que la RBNZ était hawkish. Seulement que le message n’était pas aussi dovish que prévu. Ainsi, la paire croisée AUDNZD a fait chavirer les choses. Il s’agit d’une des paires de devises les plus difficiles à trader, car elle présente un écart plus important que d’habitude. Cependant, la NZDUSD est la monnaie principale, l’une des préférées des traders particuliers.

L’une des raisons en est que le taux d’intérêt entre les deux devises est quelque peu similaire. Par conséquent, en l’absence d’écart de taux d’intérêt, les coûts de portage des positions au jour le jour sont minimes. Une autre raison est que les paires NZD exigent beaucoup moins de marge sur un compte de trading particulier que les autres devises (par exemple, le GBP).

Ainsi, ceux qui ont tradé le NZDUSD sur le long terme au cours des dernières semaines ont remarqué que la paire est entrée dans la décision de mercredi sur une tendance haussière. Avec l’annonce de la RBNZ, elle est passée au-dessus de 0,69 – reflétant la solidité des fondamentaux et la résilience de l’économie néo-zélandaise.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.