Home > Actualités & Analyses Forex > La reprise du marché du travail américain manque de dynamisme

La reprise du marché du travail américain manque de dynamisme

Hier, il était question des données sur l’emploi aux États-Unis. En raison des vacances du 4 juillet, le rapport sur les salaires non agricoles (NFP) a été publié un jour plus tôt – un jeudi au lieu d’un vendredi. 

Le NFP est publié chaque mois, le premier vendredi du mois, et fait référence aux emplois créés le mois précédent aux États-Unis, dans tous les secteurs, à l’exception du secteur agricole. Mais le NFP n’est pas la seule donnée économique qui donne une indication sur l’état du marché du travail. Chaque jeudi, les demandes initiales et continues indiquent le nombre de personnes ayant demandé des allocations de chômage au cours de la semaine précédente.

Cette semaine, elles ont été publiées le même jour et à la même heure. Cependant, les données se référaient à deux choses différentes.

Treize semaines consécutives avec une baisse des demandes de chômage

Les demandes initiales de chômage ont diminué pour la treizième semaine consécutive, atteignant 1,427 millions dans la semaine qui s’est terminée vendredi dernier. Autrement dit, il s’agit d’une amélioration stupéfiante par rapport aux presque 10 millions de personnes qui ont demandé des allocations de chômage au cours des deux premières semaines de la pandémie de coronavirus.

Toutefois, si l’on considère que chaque semaine, les États-Unis envoient un million et demi de personnes au chômage, ce n’est pas un signe de croissance économique – mais de faiblesse. En outre, les gains en matière d’emploi continuent d’être inégaux. La race, et même le sexe, jouent un rôle important car le taux de chômage des travailleurs noirs, hispaniques et blancs présente de nombreuses disparités.

Il faut également tenir compte du fait que, depuis trois semaines, le nombre de personnes demandant des allocations de chômage reste relativement stable – mais élevé. Au cours des quatre dernières semaines, environ 1,5 million de personnes en moyenne ont demandé des allocations de chômage, et la question est maintenant de savoir si l’économie est capable de se redresser de sorte que le nombre de demandes diminue à partir de ce niveau.

De plus, le marché s’attendait à un nombre inférieur (1,35 million), et il a été déçu par une centaine de milliers de personnes. Considérant que le NFP a volé la vedette, puisque le titre a dépassé les attentes, la déception des demandes initiales de prestations de chômage est restée inaperçue.

Malheureusement, cette semaine, les données relatives aux demandes continues n’ont pas accompagné les demandes initiales de chômage. Ce n’est que lorsque nous aurons réuni les deux données économiques que nous pourrons tirer une conclusion sur le nombre réel de personnes qui entrent et sortent du marché du travail. D’ici là, nous ne pouvons avoir qu’une estimation éclairée.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte