Home > Actualités & Analyses Forex > L’amélioration du marché du travail au Royaume-Uni se poursuit

L’amélioration du marché du travail au Royaume-Uni se poursuit

Après le jour férié du Columbus Day aux États-Unis, les marchés financiers se préparent à l’une des plus importantes semaines de trading jusqu’aux élections américaines. Cette semaine, tous les yeux sont tournés vers le Royaume-Uni et la livre sterling, car le « sommet du Brexit » commence dans deux jours. 

D’ici là, le marché vient d’apprendre que l’amélioration du marché du travail britannique se poursuit. La publication d’aujourd’hui sur le nombre de demandeurs d’emploi a montré que 28,1 000 personnes supplémentaires ont demandé des allocations de chômage, ce qui est bien moins que les 78,8 000 personnes estimées. En d’autres termes, tout dépend de la façon dont on examine les données.

Septembre 2020 : le taux d’emploi au Royaume-Uni et la réaction de la livre sterling

L’évolution du nombre de demandeurs au Royaume-Uni est similaire à celle des demandes initiales de prestations de chômage aux États-Unis. Toutefois, au Royaume-Uni, il s’agit d’une donnée économique de premier ordre, tandis qu’aux États-Unis, les demandes de prestations de chômage sont considérées comme secondaires. Les NFP (Non-Farm Payrolls) volent la vedette en Amérique.

En d’autres termes, plus le nombre de demandes est faible, mieux c’est pour l’économie et la monnaie. Cependant, le communiqué d’aujourd’hui n’a pas fait bouger la livre sterling. En fait, depuis un certain temps déjà, la livre sterling ne bouge pas.

La paire GBPUSD a trouvé un niveau d’équilibre autour de la marque de 1,30. Elle a progressé à 1,35 récemment, mais elle a été rapidement ramenée à 1,27 et en dessous avant de retrouver ce niveau. Cela signifie que le marché attend autre chose, qu’il se concentre sur la situation globale.

On observe une action similaire sur le cours du cross GBPCHF. C’est un cross qui a historiquement des niveaux de volatilité plus élevés que la plupart des cross FX. Pas en 2020 !

Après la baisse des actifs à risque en mars, qui a entraîné une hausse générale du franc suisse, le cross GBPCHF a remonté jusqu’au niveau de 1,20. Cependant, c’était il y a plusieurs mois et entre-temps, le cours est resté bloqué en dessous mais proche de la barre des 1,20. Tant que le marché ne saura rien de précis sur le Brexit, les données économiques comme la variation du nombre de demandeurs n’auront aucune importance pour l’action sur les prix, qu’elle montre une amélioration ou non.

Le prochain sommet de l’UE permettra d’apporter plus de clarté sur le Brexit. Après la dernière action de l’UE (le déclenchement des procédures d’infraction contre le Royaume-Uni), attendez-vous à des développements étincelants d’ici la fin de la semaine.

S’il y a un moment pour réduire le risque sur les paires de livres sterling, c’est le meilleur moment possible. La volatilité va atteindre des sommets.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.