Home > Actualités & Analyses Forex > L’Asie va de l’avant – Le RCEP est né

L’Asie va de l’avant – Le RCEP est né

L’une des annonces les plus intéressantes de la semaine dernière (et peut-être de toute l’année) est la naissance d’une nouvelle zone de libre-échange (ZLE) en Asie. Ce bloc commercial, appelé RCEP (Regional Comprehensive Economic Partnership), cimente le commerce de marchandises en franchise de droits existant entre divers pays asiatiques. 

L’événement est un jalon important à tous points de vue. Tout d’abord, il montre que l’Asie va de l’avant malgré la pandémie de coronavirus. Alors que l’Occident lutte pour contenir la propagation, l’Asie a très bien réussi, et la vie continue au-delà de COVID-19.

Deuxièmement, il s’agira du plus grand bloc commercial du monde, avec plus de 30 % du PIB mondial. Troisièmement, les quinze pays concernés sont dirigés par la Chine – quatre ans après que Trump ait fait sortir les États-Unis du PPT (partenariat transpacifique).

Le RCEP et ce qu’il signifie pour la région et le monde

Il s’agit d’un accord de libre-échange entre quinze nations asiatiques, la Chine en tête. C’est la première fois que la Chine, le Japon et la Corée du Sud, les grandes puissances asiatiques, acceptent de faire partie d’un seul et même accord de libre-échange. Bien que cela ne semble pas significatif, les implications pour la région et le monde sont énormes sur un horizon à long et très long terme.

Pensez, par exemple, à la démographie et à la croissance économique. C’est en Asie que la croissance économique devrait être la plus forte dans les décennies à venir. De plus, la majeure partie de la population mondiale y vit.

Les quatre années de la présidence de Trump ont été marquées par des guerres commerciales sans fin. L’accord commercial entre les États-Unis et la Chine était le plus polarisé, mais les États-Unis menaçaient de tarifs douaniers leurs voisins (par exemple, le Canada, le Mexique) et leurs alliés (par exemple, l’Union européenne). Au moment où les États-Unis ont quitté le TPP, les intentions de cette administration étaient claires : isolationnisme, protectionnisme, démondialisation.

Cependant, le monde continue de tourner avec ou sans les États-Unis. La nouvelle annonce du RCEP est un coup d’arrêt à l’influence de l’Amérique dans le monde et reflète à quel point les sphères d’influence ont changé.

L’accord montre également un facteur important pour la politique mondiale – la Chine a pu réunir un grand groupe de pays et faire signer un accord. N’oublions pas que nous vivons une époque dominée par une pandémie et que la plupart des efforts visent à résoudre la crise sanitaire. Pourtant, les pays asiatiques ont réussi à mettre en place le plus grand accord de libre-échange au monde.

Impressionnant, c’est le moins qu’on puisse dire, car il jette les bases d’un bien-être accru pour la population vivant dans cette partie du monde. Quelle sera la réponse des États-Unis, compte tenu de la nouvelle administration qui se prépare à diriger le pays pendant les quatre prochaines années ?

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.