Home > Actualités & Analyses Forex > L’avis des banques – EUR/USD, BCE : Nordea banque estime qu’il n’y a pas de raison pour que la BCE baisse son taux, et conseille d’acheteur EUR

L’avis des banques – EUR/USD, BCE : Nordea banque estime qu’il n’y a pas de raison pour que la BCE baisse son taux, et conseille d’acheteur EUR

(ProfesseurForex.com) – Dans une analyse publiée aujourd’hui, Nordea Bank donne son avis sur la paire EUR/USD.

« Déflation ! Japon ! Apocalypse ! Voici les mots qui ont dû résonner dans l’esprit des traders la semaine dernière lorsque l’inflation du mois d’octobre pour la ZE est ressortie sous 1%. Il faut en effet rappeler que la désinflation n’est pas un problème propre à la Zone euro. C’est aussi la désinflation qui a retenu la Fed de réduire son QE. C’est en quelque sorte un phénomène économique global, partiellement cyclique, mais aussi structurel. Baisse du QE de la Fed et baisse du taux directeur de la BCE en Décembre ?

La BCE va-t-elle réagir ?

Draghi n’avait pas vraiment tort quand il a déclaré que « avec une inflation basse le pouvoir d’achat augmente » quelques mois auparavant. En effet, la baisse du prix des matières premières a contribué à la hausse de la confiance des consommateurs et a une hausse du pouvoir d’achat l’année passée. L’IPC bas du mois d’octobre était en partie dû à la forte baisse du pétrole et d’autres matières premières depuis septembre, spécialement pour ce qui est libellé en EUR. Les anticipations d’inflation sont fermement ancrées au-dessus de 2%.

Ceci cadre avec les propos de Draghi du mois dernier :

1/ « Le taux d’inflation actuel est inattendu »

2/ « Les revenus réels ont récemment bénéficié de la baisse de l’inflation

3/ « Nous devons surveiller les anticipations d’inflation à moyen terme »

Une baisse du taux au mois de décembre prend la forme d’un consensus depuis les chiffres de l’IPC de la semaine dernière. Le cours de EUR/USD en a tenu compte, et semble actuelle « juste » compte tenu des indicateurs économiques, et des taux d’intérêts relatifs. Il n’y a pas de raison de baisser le taux dans un contexte d’amélioration du sentiment.

Même le marché du travail, à la traine dans le cycle, commence à remonter.

Les commandes à l’industrie et la production industrielle allemandes attendues mercredi et jeudi pourrait aider l’EUR. L’EUR/USD bénéficie d’un support à 1,3480, puis 1,3430.

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte