Home > Actualités & Analyses Forex > L’avis des banques – EUR/USD : UBS explique pourquoi la paire est loin d’être un pari dont l’issue est déterminée

L’avis des banques – EUR/USD : UBS explique pourquoi la paire est loin d’être un pari dont l’issue est déterminée

(ProfesseurForex.com) – Suite à l’abaissement du taux directeur de la BCE, voici l’analyse que dégagé UBS du contexte actuel.

« La BCE a désormais utilisé tous les outils présents dans sa boite. Cependant, cela ne mine pas la capacité du taux de change de réagir de façon conventionnelle.

En revanche, chaque point de base compte lorsqu’on se rapproche du la frontière du zéro, ce qui a permis à l’EUR/USD de varier de plus de 2000 pips cette année. Si pour l’instant le marché va s’assoir sur la décision de la BCE, la responsabilité est donc du ressort de la Fed devant réduire son QE, mais pour cela les données économiques doivent coincider.

Il est fort probable que les Etats-Unis constatent de nombreuses surprises positives au niveau de leurs statistiques, ce qui pourrait remettre « un QE en avance » sur le devant de la scène. Les taux à court terme réagiront probablement de façon moins virulente que les taux obligataires du fait des limitations que la ligne du zéro impose, et il est possible que la Fed continue d’essayer de contrebalancer tout « resserrement » des conditions financières en bricolant les seuils.

Néanmoins, une poignée de points de base serait suffisante pour pouvoir rééquilibrer.

Du fait que notre prévision pour un rallye du dollar en 2014 se fonde principalement sur la politique américaine, l’EUR/USD évoluera plutôt en fonction de cet élément que de la BCE, et les positions devraient être prises pour réagir en correspondance avec les données américaines plutôt que des évènements à risque de la Zone Euro.

Les dynamiques animant la balance courante touche également les positions short.  La BCE ne peut ignorer son rapprochement relatif à la Fed. Le fait que l’EUR/USD ne se soit pas trader sur des niveaux encore plus hauts donne du crédit à l’orientation future de la BCE. En revanche, les marchés ont désormais reconnu qu’il n’y aura aucun mécanisme pour réduire le bilan de la Fed concernant les actifs où la maturité n’est pas l’élément fondamental.

La balle retourne donc du côté de la BCE, avec des prolongements des OMO et les conditions ne sont pas établies pour rééquilibrer la situation en faveur de l’euro.

Quand bien même, les effets pourraient être mitigés pour le dollar, notamment pour les taux à court terme américains, sujets aux niveaux de tolérance de la Fed.

L’EUR/USD est donc loin d’être un pari dont l’issue est déterminée, mais la baisse sera plus accessible si les nouveaux moteurs des Etats-Unis s’ajoutent à l’équation. »

Copyright (c) 2013 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte