Home > Actualités & Analyses Forex > Le Bitcoin reste sous pression, des plateformes d’échange mettent sur pied un système de notation des crypto-monnaies

Le Bitcoin reste sous pression, des plateformes d’échange mettent sur pied un système de notation des crypto-monnaies

Le Bitcoin reste sous pression ce lundi, hésitant toujours à se maintenir au-dessus de 8000$. Rappelons que le Bitcoin avait de nouveau faibli la semaine dernière, marquant un creux sur 7700$, au plus bas depuis le 6 juin.

Le BTC/USD avait ensuite regagné un peu de terrain, hésitant autour de 8000$, avant de revisiter le creux de 7700$, pour finalement tenter actuellement un rebond.

Cependant, la tendance reste globalement négative, et le restera tant que le seuil de 9000$ n’est pas regagné.

Avant cela, la moyenne mobile 100 heures à 8355 Dollars actuellement est à considérer comme une résistance immédiate.

A la baisse, le prochain support sous 7700 Dollars se situe à 7465$, puis vers 7000$, et pour l’instant, il semble plus probable que le Bitcoin se dirige vers ces seuils plutôt qu’il ne rebondisse au-dessus de 9000$.

Graphique BTC/USD H4

En ce qui concerne l’actualité du jour, on notera que l’information pricnipale concerne le fait que des opérateurs de change de monnaies cryptographiques, dont Coinbase, Kraken et Circle, se sont associés pour créer un système qui évalue les jetons numériques en fonction de leur proximité avec les titres.

Le système de notation par points, dévoilé par Coinbase dans un billet de blog publié lundi, détermine si un actif numérique relève des lois américaines sur les valeurs mobilières en se basant sur les conseils de la Securities and Exchange Commission.

« Le résultat de l’analyse est un score qui permet aux membres de synthétiser facilement l’analyse à de nombreux jetons et de prendre leurs propres décisions de trading indépendantes « , a déclaré Coinbase.

Le cadre a été établi par une nouvelle organisation mise sur pied par les entreprises, le Crypto Rating Council. Il a pour but d’aider les sociétés de services financiers qui cherchent à ajouter le support de certaines crypto-monnaie mais qui ne sont pas sûres de leur statut légal.

Il évalue les jetons numériques sur une échelle de un à cinq, l’un étant un actif ayant peu ou pas de caractéristiques d’un titre, et cinq partageant le plus de points communs avec un titre.

Outre Coinbase, Kraken et Circle, les membres participant à ce système de notation comprennent également Anchorage, Bittrex, DRW Cumberland, Genesis et Grayscale Investments.

Le système s’attaque à un point clé d’incertitude qui pèse sur l’industrie des cryptos depuis un certain temps, à savoir si des actifs numériques comme le bitcoin peuvent être considérés comme des titres et soumis à la réglementation qui accompagne cette classification.

Les investissements spéculatifs dans l’espace ont accru les inquiétudes quant aux risques potentiels pour les investisseurs. Au plus fort du boom de la crypto à la fin de 2017, les ICO recevaient une attention considérable de la part des investisseurs particuliers, et certaines d’entre elles se sont révélées être de cuisants échecs.

Selon le système du Crypto Rating Council, le bitcoin et le Litecoin sont les moins susceptibles de tomber sous le coup des lois sur les valeurs mobilières, tandis que le XRP s’apparente davantage à un titre. Cela va à l’encontre de ce que le PDG de Ripple – la société qui utilise XRP pour les paiements transfrontaliers – a affirmé, après avoir déclaré publiquement qu’il ne s’agissait pas d’un titre.

Les notations semblent également conformes à l’opinion de Jay Clayton, président de la SEC. Le chef de l’organisme de réglementation a dit dans le passé que les crypto-monnaies comme le bitcoin ne sont pas des valeurs mobilières, mais que les jetons comme ceux achetés dans les ICO le sont. Certains ont fait valoir que des produits comme le bitcoin ressemblent davantage à une marchandise comme l’or ou le pétrole.

Le Bitcoin reste sous pression ce lundi, hésitant toujours à se maintenir au-dessus de 8000$. Rappelons que le Bitcoin avait de nouveau faibli la semaine dernière, marquant un creux sur 7700$, au plus bas depuis le 6 juin.

Le BTC/USD avait ensuite regagné un peu de terrain, hésitant autour de 8000$, avant de revisiter le creux de 7700$, pour finalement tenter actuellement un rebond.

Cependant, la tendance reste globalement négative, et le restera tant que le seuil de 9000$ n’est pas regagné.

Avant cela, la moyenne mobile 100 heures à 8355 Dollars actuellement est à considérer comme une résistance immédiate.

A la baisse, le prochain support sous 7700 Dollars se situe à 7465$, puis vers 7000$, et pour l’instant, il semble plus probable que le Bitcoin se dirige vers ces seuils plutôt qu’il ne rebondisse au-dessus de 9000$.

En ce qui concerne l’actualité du jour, on notera que l’information pricnipale concerne le fait que des opérateurs de change de monnaies cryptographiques, dont Coinbase, Kraken et Circle, se sont associés pour créer un système qui évalue les jetons numériques en fonction de leur proximité avec les titres.

Le système de notation par points, dévoilé par Coinbase dans un billet de blog publié lundi, détermine si un actif numérique relève des lois américaines sur les valeurs mobilières en se basant sur les conseils de la Securities and Exchange Commission.

« Le résultat de l’analyse est un score qui permet aux membres de synthétiser facilement l’analyse à de nombreux jetons et de prendre leurs propres décisions de trading indépendantes « , a déclaré Coinbase.

Le cadre a été établi par une nouvelle organisation mise sur pied par les entreprises, le Crypto Rating Council. Il a pour but d’aider les sociétés de services financiers qui cherchent à ajouter le support de certaines crypto-monnaire mais qui ne sont pas sûres de leur statut légal.

Il évalue les jetons numériques sur une échelle de un à cinq, l’un étant un actif ayant peu ou pas de caractéristiques d’un titre, et cinq partageant le plus de points communs avec un titre.

Outre Coinbase, Kraken et Circle, les membres participant à ce système de notation comprennent également Anchorage, Bittrex, DRW Cumberland, Genesis et Grayscale Investments.

Le système s’attaque à un point clé d’incertitude qui pèse sur l’industrie des cryptos depuis un certain temps, à savoir si des actifs numériques comme le bitcoin peuvent être considérés comme des titres et soumis à la réglementation qui accompagne cette classification.

Les investissements spéculatifs dans l’espace ont accru les inquiétudes quant aux risques potentiels pour les investisseurs. Au plus fort du boom de la crypto à la fin de 2017, les ICO recevaient une attention considérable de la part des investisseurs particuliers, et certaines d’entre elles se sont révélées être de cuisants échecs.

Selon le système du Crypto Rating Council, le bitcoin et le Litecoin sont les moins susceptibles de tomber sous le coup des lois sur les valeurs mobilières, tandis que le XRP s’apparente davantage à un titre. Cela va à l’encontre de ce que le PDG de Ripple – la société qui utilise XRP pour les paiements transfrontaliers – a affirmé, après avoir déclaré publiquement qu’il ne s’agissait pas d’un titre.

Les notations semblent également conformes à l’opinion de Jay Clayton, président de la SEC. Le chef de l’organisme de réglementation a dit dans le passé que les crypto-monnaies comme le bitcoin ne sont pas des valeurs mobilières, mais que les jetons comme ceux achetés dans les ICO le sont. Certains ont fait valoir que des produits comme le bitcoin ressemblent davantage à une marchandise comme l’or ou le pétrole.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.