Home > Actualités & Analyses Forex > Le boom des commodities se poursuit, alimenté par la croissance économique et les craintes d’inflation

Le boom des commodities se poursuit, alimenté par la croissance économique et les craintes d’inflation

Les données sur l’inflation américaine sont attendues plus tard dans la journée. Les prix des commodities continuent d’augmenter en raison de la reprise de la croissance économique, mais la Fed ne voit aucune raison de mettre fin à sa politique monétaire souple.

Le boom des commodities se poursuit, les matières premières connaissant l’un des meilleurs débuts d’année depuis des décennies. Les prix de l’énergie, des denrées alimentaires et du bois continuent à atteindre des sommets, alimentant les craintes d’une hausse de l’inflation.

Les prix de référence du cuivre ont récemment atteint un sommet historique au-dessus de 10 200 $/tonne sur le London Metal Exchange. ´Dr. Copper´, comme l’appellent les traders, sert de référence pour la croissance économique.

Selon la théorie du cycle économique, une économie évolue en différentes phases. Après la croissance, elle atteint un pic, puis se contracte, atteint un creux au niveau de l’effondrement, puis se développe à nouveau. Les prix du cuivre servent d’outil pour identifier la croissance économique mondiale – à en juger par les niveaux record, l’économie mondiale est sur le point de décoller.

Bullard de la Fed – L’inflation est transitoire

Les commodities sont traditionnellement considérées comme une couverture contre l’inflation. En tant qu’investissements alternatifs, elles sont principalement tradées sur des échanges à terme et sont évaluées quotidiennement sur le marché.

Dans une interview accordée hier à CNBC, M. Bullard, de la Fed, a fait valoir que si une hausse de l’inflation est attendue, elle sera probablement transitoire. Il a également insisté sur le fait que la Fed ne devrait pas être pressée d’inverser sa politique monétaire souple, et n’a donc fait aucune allusion à la réduction de l’assouplissement quantitatif.

Les investisseurs sont donc livrés à eux-mêmes. D’une part, le boom des commodities laisse présager une croissance économique plus forte et une hausse des prix. Les États-Unis étant la plus grande économie du monde, ils seront les témoins de ces deux phénomènes.

D’autre part, les responsables de la Fed insistent sur le fait que la politique monétaire souple doit rester en place. Les prix record des commodities ne suffisent pas, d’autant que la Fed a modifié sa définition de la stabilité des prix en 2020.

Lors du symposium de Jackson Hole en août dernier, la Fed a annoncé qu’elle modifiait son mandat, passant d’un objectif d’inflation de 2 % à une inflation moyenne de 2 %. Toutefois, elle n’a pas mentionné la période utilisée pour calculer la moyenne des données d’inflation.

À ce jour, les acteurs du marché ne savent toujours pas ce qu’il en est, et cela pourrait expliquer pourquoi la Fed ne s’inquiète pas de l’inflation. En laissant l’inflation dépasser 3,5 % pendant environ six mois, par exemple, cela ne suffira peut-être pas à porter l’inflation moyenne à 2 %, si la période considérée est supérieure à six mois.

En somme, avec les prix des commodities à des niveaux record et une Fed accommodante, l’inflation devrait se rapprocher de l’objectif de la Fed. Reste à savoir à quelle vitesse elle le fera.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte