Home > Actualités & Analyses Forex > Le dollar à genoux – Pourquoi le dollar continue-t-il de chuter ?

Le dollar à genoux – Pourquoi le dollar continue-t-il de chuter ?

Après un pic initial plus élevé au début de l’épidémie de coronavirus, le dollar n’a cessé de baisser depuis.  

Qu’est-ce qui a changé, et pourquoi la dynamique du dollar est-elle importante pour les marchés financiers mondiaux ? Cette tendance pourrait-elle bientôt changer de cap ?

L’énorme croissance de la masse monétaire américaine

Les déséquilibres entre l’offre et la demande de monnaie expliquent une grande partie des mouvements d’une monnaie. Dans ce cas, depuis le début de la pandémie, la Fed a inondé les marchés financiers de dollars. En relançant l’assouplissement quantitatif, elle imprime littéralement de la monnaie digitale – des chiffres sur les comptes bancaires.

Les autres banques centrales du monde ont fait de même. Cependant, seule la BCE a imprimé plus d’euros que la Fed, mais celle-ci a également ouvert des lignes de swap libellées en dollars avec d’autres banques centrales. Cela signifie que plus d’USD que d’euros se sont retrouvés dans le système financier en peu de temps.

L’expansion budgétaire américaine contribue également à l’affaiblissement du dollar à long terme et à une inflation potentiellement plus élevée. Comme toujours, les investisseurs ont adopté un ton proactif et ont vendu l’USD en prévision d’une inflation plus élevée. Cette attitude explique également, bien que partiellement, la hausse des matières premières comme l’or, l’argent et même le bois.

Dynamiques dans l’espace géopolitique

L’accord commercial entre les États-Unis et la Chine et les négociations en cours ont créé d’importants flux vers la balance des opérations courantes. Le déficit des comptes courants a recommencé à augmenter après quelques améliorations ces dernières années, ce qui laisse entrevoir une possible restructuration des réserves de devises des banques centrales.

L’Union européenne s’est ressaisie et a historiquement émis une dette commune. Cela a changé la perception des investisseurs et a déclenché l’injection de fonds dans la monnaie commune.  Naturellement, pour acheter des euros, il faut vendre une autre monnaie fiduciaire – le dollar américain étant la première option à portée de main.

Rendement négatif des bons du Trésor

Enfin et surtout, le fait que les Trésors publics atteignent un territoire négatif et s’alignent sur le monde développé indique un appétit réduit pour la dette américaine. Si les investisseurs ne sont plus disposés à acheter des bons du Trésor, ou si la demande diminue ne serait-ce que d’un fil, la pression sur le dollar continue et l’offre pour d’autres devises aussi.

Il est préférable de considérer les changements du dollar dans une perspective macroéconomique. Même les décisions importantes des banques centrales prennent du temps pour produire les effets économiques souhaités.

Jusqu’à présent, tous les chemins mènent à une faiblesse continue du billet vert.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.