Home > Actualités & Analyses Forex > Le dollar américain continue de dominer les marchés financiers

Le dollar américain continue de dominer les marchés financiers

Lorsque la pandémie a frappé le monde développé, les marchés financiers ont commencé à s’effondrer. Le déclin de la bourse a été si brutal qu’il a déclenché des disjoncteurs plusieurs jours de suite.

En réponse à l’instabilité des marchés financiers, la Fed a ouvert des lignes de swap en USD avec d’autres grandes banques centrales du monde. À ce jour, ces lignes restent ouvertes, bien qu’il n’y ait pas besoin d’USD car la question de la liquidité a déjà été réglée.

La réaction de la Fed a généré une vente massive d’USD sur les marchés financiers. Les actions américaines ont atteint de nouveaux sommets, la paire EURUSD est passée de 1,07 à 1,20, l’or a franchi le seuil des 2 000 $, et ainsi de suite. Au bout d’un moment, des voix se sont élevées pour réclamer une inflation plus élevée, un dollar plus bas pour plus longtemps et le fait qu’il perdait son rôle dominant sur les marchés financiers.

Cependant, la réalité montre tout le contraire. Non seulement l’USD ne perd pas son rôle, mais il devient plus dominant.

USD – La monnaie préférée pour émettre de la dette

L’un des paramètres utilisés pour mesurer le rôle d’une monnaie dans le système financier international provient du marché des titres à revenu fixe. Plus précisément, lorsque la dette internationale est émise, les pays peuvent choisir de le faire dans leur monnaie locale ou dans une autre.

Le risque est que si la dette est émise dans la monnaie locale, le gouvernement et la banque centrale puissent instrumenter une dépréciation de la monnaie. Par conséquent, pour faire des offres, les pays utilisent souvent une monnaie internationale pour émettre la dette. Ce faisant, ils s’assurent qu’il y a suffisamment d’investisseurs pour les obligations que le pays veut vendre.

COVID-19 a généré une énorme vague d’émissions de nouvelles dettes. En 2020, les émetteurs hors des États-Unis ont vendu un montant record d’obligations libellées en dollars américains. Plus précisément, jusqu’à présent en 2020, le montant a dépassé chaque année au cours de la dernière décennie.

Par conséquent, nous pouvons facilement affirmer que non seulement le dollar n’a pas perdu son statut, mais que son rôle sur les marchés financiers internationaux s’est renforcé pendant la crise. Si nous regardons les autres crises, c’est exactement ce qui s’est passé dans le passé. Par exemple, lors de la grande crise financière de 2008-2009, le dollar a fortement augmenté en raison de la forte demande de la communauté internationale.

Les dettes émises cette année doivent être remboursées dans les années à venir. Devinez dans quelle devise ?

En USD.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.