Home > Actualités & Analyses Forex > Le Libra, la crypto-monnaie de Facebook, a-t-elle pour but de render le réseau social encore plus puissant?

Le Libra, la crypto-monnaie de Facebook, a-t-elle pour but de render le réseau social encore plus puissant?

Facebook est en train de créer sa propre crypto-monnaie – quelque chose qui au tout début de l’ère Bitcoin n’aurait jamais pu être envisageable.

Les détails commencent à apparaître, mais ce que nous savons, c’est que l’actif s’appellera « Libre », qu’il s’agira d’une  » monnaie stable  » (c’est-à-dire soutenue par un panier d’actifs afin d’éviter sa volatilité) et qu’il existe à ce jour 28 partenaires confirmés. Le coût pour faire partie de ces partenaire est de 10 millions de Dollars US chacun.

Facebook cherche essentiellement à créer un moyen d’échange stable qui puisse être utilisé pour effectuer des paiements sur ses réseaux et donc au-delà des frontières. C’est comparable à l’actuelle fonctionnalité de WeChat, Venmo et PayPal, mais au lieu d’effectuer des transactions en Livres et en Dollars, les utilisateurs effectueront des transactions sur la Libra de Facebook.

Facebook et les sociétés de soutien de la Libra, dont eBay, Visa, Uber et PayPal, mettent en place cette nouvelle crypto pour une seule raison, à savoir les données. Libra sera présenté comme la mise en banque des non bancarisés, révolutionnant les paiements et connectant le monde, mais en réalité, ce passage dans le monde trouble de la crypto-monnaie vise à l’exploitation de nouveaux puits de données, le pétrole des temps modernes.

Il ne fait aucun doute qu’il y aura beaucoup d’affirmations sur la protection de la vie privée, mais il s’agit plutôt pour Facebook d’enrichir ses réservoirs de données, de savoir qui vous êtes (vraiment), ce que vous achetez, qui vous payez et combien vous avez.

C’est pourquoi la Libra de Facebook ne concurrencera pas le Bitcoin mais validera plus que jamais la technologie sous-jacente de la blockchain. Bitcoin est ouvert, sans frontières, sans permission, résistant à la censure, publiquement vérifiable et immuable.

La pièce de monnaie de Facebook ne peut pas être n’importe laquelle de ces choses parce que Facebook est une société, ils doivent exister au sein des juridictions et se conformer à toutes les règles jamais conçues par le système financier existant, y compris l’approbation de chaque participant, et contrairement à la blockchain du BTC, Facebook ne peut être neutre quant à qui utilise son système.

De plus, l’ajout d’un consortium d’entreprises mondiales comme partenaires ne contribue en rien à décentraliser le système. Tous les partenaires sont connus et, en tant que tels, ils peuvent être pleinement « appuyés » pour adhérer aux pressions qui existent dans les systèmes financiers mondiaux.

Donc, si le Bitcoin n’a pas besoin de s’inquiéter (il est d’ailleurs possible que Libra puisse même aider à l’adoption du Bitcoin en poussant potentiellement des millions de personnes à chercher ce qu’est une vraie crypto-devise), qui Facebook va-t-il mettre sous pression ? Certainement, les banques.

D’un côté, il y a l’open source, le Bitcoin sans frontières qui se développe chaque jour en adoption et de l’autre Facebook avec ses 2,3 milliards d’utilisateurs.

Les banques sont coincées entre deux forces extrêmement puissantes et rappelez-vous que Facebook a construit un phénomène mondial en réinventant ce que nous en sommes venus à comprendre comme une expérience utilisateur. Ce qu’ils ont fait avec les interfaces, ils vont le faire avec l’argent, et dans ce domaine, les banques n’ont aucune chance.

Que l’on désire un prêt, une carte de crédit ou, nous pourrons le demander à Facebook. Tout se fera d’un simple clic sur une plate-forme que 30 % de la population de la planète utilise.

De plus, la Libra pourrait écraser les frais des commerçants et potentiellement résoudre des problèmes majeurs de fraude par carte. Si la Libra réussit à être largement adoptée, de nombreuses autres crypto-devises provenant des autres poids lourds de la Silicon Valley pourraient être mises en place.

Copyright (c) 2019 ProfesseurForex.com. Tous droits réservés.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.