Home > Actualités & Analyses Forex > Le marché du travail américain sur la voie d’une reprise complète

Le marché du travail américain sur la voie d’une reprise complète

Les vacances de Pâques n’ont pas empêché la publication du rapport sur les emplois non agricoles (NFP), malgré le fait que la plupart des banques étaient fermées et que le trading était lent. Le rapport n’a pas déçu, montrant une forte reprise du marché du travail américain, en passe d’atteindre la tendance d’avant la crise beaucoup plus rapidement que prévu. 

En fait, l’économie américaine a créé 916 000 emplois en mars, un chiffre stupéfiant qui montre la rapidité de la reprise économique en cours en Amérique. Les participants au marché ne s’attendaient qu’à 652 000 nouveaux emplois, de sorte que la réalité a été bien meilleure que prévu.

Les données antérieures ont été révisées à la hausse, ce qui a alimenté le sentiment haussier en Amérique. L’emploi salarié non agricole de janvier a été révisé à la hausse de 67 000 nouveaux emplois, et une révision similaire a été annoncée pour février, 89 000 nouveaux emplois. Au total, l’économie américaine a créé près de 1,7 million de nouveaux emplois au cours du premier trimestre de l’année, alimentant les espoirs d’une reprise économique rapide et d’une forte croissance économique à venir.

Détails du rapport NFP de mars 2021

Outre le chiffre plus élevé que prévu et les révisions positives des données précédentes, le taux de chômage a également baissé. Il est passé de 6,2 % à 6 %, poursuivant ainsi sa tendance à la baisse. Toutefois, il reste supérieur de 2,5 % au niveau pré-pandémique de février 2020.

Le nombre de chômeurs de longue durée, l’une des données les plus importantes du rapport, a peu changé en mars. Il en va de même pour le taux d’activité, qui s’établit à 61,5 %.

Tous les secteurs ont contribué à ce bon rapport. L’emploi dans les services professionnels et les services aux entreprises, dans l’industrie manufacturière, les transports, l’entreposage, l’assistance sociale, le commerce de gros ou le commerce de détail, a augmenté. Cela montre une économie qui réagit aux mesures de relance monétaire et budgétaire et aussi une économie qui bénéficie de l’augmentation du rythme de vaccination. Les États-Unis sont l’un des pays du monde qui s’est ressaisi assez rapidement et a réussi à vacciner un grand pourcentage de sa population adulte.

Il est vraiment difficile de trouver quelque chose de négatif dans les rapports NFP de mars 2021. Le risque est que l’économie surchauffe et que les autorités aient du mal à la refroidir et à rétablir une tendance de croissance durable à long terme.

La nouvelle administration de la Maison Blanche ne prévoit pas d’arrêter les dépenses budgétaires. Outre les nouveaux 1 900 milliards de dollars déboursés au premier trimestre de l’année, l’administration Biden prévoit de dépenser 3 000 milliards de dollars supplémentaires dans des projets d’infrastructure à long terme.

On s’attend donc à ce que davantage d’emplois soient créés dans un avenir proche, de sorte que la tendance devrait se poursuivre. Les marchés financiers n’ont pas été impressionnés par le rapport, car la plupart des banques étaient fermées en raison du congé du Vendredi saint. Si nous devons voir une réaction, elle pourrait survenir dans la semaine à venir.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.