Home > Actualités & Analyses Forex > Le pétrole prolonge ses pertes en raison des craintes d’un ralentissement de la reprise mondiale

Le pétrole prolonge ses pertes en raison des craintes d’un ralentissement de la reprise mondiale

Le pétrole brut WTI chute en raison des craintes que de nouvelles restrictions liées au coronavirus puissent affecter la reprise mondiale. Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) publie un rapport sombre.

Le pétrole a connu un début de semaine de trading difficile. Il a chuté de 4 % lundi après des inquiétudes concernant de nouveaux confinements en Asie, notamment en Chine, et en Australie. Les inquiétudes liées au coronavirus ont suffi pour que les investisseurs se demandent si la demande de pétrole ne sera pas affectée dans les mois à venir.

En conséquence, le prix du pétrole brut WTI est bien loin de ses sommets de l'année. Le mouvement baissier observé hier a ajouté à la faiblesse récente du prix du pétrole. Maintenant, les traders peuvent se demander où le prix du pétrole va trouver un support. 

Le GIEC lance un avertissement sévère sur le réchauffement de la planète

Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a publié un rapport sombre sur le réchauffement de la planète. Le rapport prévoit que les températures mondiales augmenteront de plus de 1,5 degré Celsius par rapport aux niveaux préindustriels d'ici 2050 et peut-être même avant.

Les combustibles fossiles sont responsables de la majeure partie du réchauffement de la planète, d'où une pression accrue sur le prix du pétrole. De plus, les récents incendies de forêt à Athènes, en Grèce, ont mis la pression sur les autorités pour qu'elles reconnaissent le réchauffement de la planète et sur les gouvernements pour qu'ils fassent avancer les réformes visant à atteindre des émissions nettes nulles d'ici 2050.

Les nouvelles en provenance de Chine ont encore accru la pression sur le prix du pétrole. Le pays rapporte une augmentation des nouveaux cas de COVID-19 et une baisse significative des importations de brut en juillet – plus de 20% par rapport à la même période l'année dernière. En raison de l'importance de l'économie chinoise dans la production économique mondiale, les investisseurs ont immédiatement réagi en vendant du pétrole.

Un dollar américain plus fort a également contribué à faire baisser le prix du pétrole. Après que le rapport sur les emplois non agricoles (NFP) de juillet a montré que le marché de l'emploi aux États-Unis s'est amélioré plus que prévu, les investisseurs ont commencé à envisager une réduction plus rapide des taux d'intérêt de la Fed.

Par conséquent, le dollar américain a progressé sur l'ensemble des marchés financiers, les commodities étant celles qui ont le plus souffert. Outre le pétrole, le prix de l'or a également baissé, illustrant la force du dollar. 

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte