Home > Actualités & Analyses Forex > Le PIB canadien se contracte moins que prévu

Le PIB canadien se contracte moins que prévu

Le jour de la fête du Canada, la publication du PIB a montré que l’économie s’est contractée de plus de 11 % en avril. Auparavant, une telle nouvelle aurait fait frémir tous les investisseurs, mais cette fois-ci, c’est différent. 

En fait, la contraction de 11,6 % a été inférieure aux -12,5 % attendus, et le dollar canadien (CAD) s’est bien repris à la suite de cette nouvelle. Nous pouvons dire que la nouvelle a été un soulagement car le marché s’attendait à des chiffres plus mauvais.


Détails du PIB canadien d’avril

Pour commencer, les données se rapportent au mois d’avril 2020, et chaque mois, elles sont publiées environ soixante jours après la clôture du mois. Ainsi, la fin du mois de juin révèle le PIB pour le mois d’avril, la fin du mois de juillet pour le mois de mai, et ainsi de suite.

Si nous nous plongeons dans les détails, il n’y a pas grand-chose à célébrer avec les données du PIB d’hier. Le secteur manufacturier continue de baisser, tout comme la construction. De plus, le commerce de détail est également en baisse, tout comme les transports et l’entreposage. En outre, le commerce de gros a diminué, le secteur public continue de se contracter, la finance et les assurances sont en baisse, et même l’exploitation minière, ainsi que l’extraction de pétrole et de gaz sont en déclin.  Les vingt secteurs industriels du Canada sont tous en baisse.

L’une des explications est que l’on s’attendait à ce que les données le soient en raison du blocage économique.

Où sont les points positifs ?

Les grandes sociétés et les petites entreprises fonctionnant à un rythme faible ou pas du tout, la baisse du PIB est une évidence. La seule question était d’en voir l’ampleur, donc d’évaluer la profondeur du tout à creuser. Il s’est avéré que -11,6 % est mieux que -12,5 % avec presque un point de pourcentage complet.

Une autre chose à considérer est que le marché des devises ne concerne pas une seule devise, mais des paires de devises. En d’autres termes, les taux de change révèlent la valeur d’une devise par rapport à une autre. Si, par exemple, le PIB n’avait diminué qu’au Canada, le CAD aurait baissé dans tous les domaines.

Cependant, pour le mois d’avril 2020, toutes les grandes économies avaient la même foi. Des baisses plus ou moins similaires ont été observées dans les pays développés et en développement, reflétant l’impact mondial de la crise du coronavirus.

Comme c’est aujourd’hui la fête du Canada, il y a un jour férié au Canada, ce qui affecte la volatilité du CAD. De plus, les données des NFP de cette semaine ne seront pas accompagnées des données sur l’emploi au Canada, pour la même raison : la plupart des acteurs du marché sont en vacances.

Ce qui rend le positionnement pour la prochaine semaine de trading extrêmement important pour ceux qui négocient les paires canadiennes. Les investisseurs examineront plutôt les données du NFP américain pour avoir une idée de ce que les données canadiennes pourraient montrer la semaine prochaine.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte