Home > Actualités & Analyses Forex > Le PIB de la zone euro se redresse au troisième trimestre 2020

Le PIB de la zone euro se redresse au troisième trimestre 2020

Le produit intérieur brut (PIB) désigne la quantité totale de biens et de services produits par une économie au cours d’une période donnée. Il est calculé selon deux approches, l’une basée sur la production et l’autre sur les dépenses. Cependant, les deux approches ne sont que deux façons différentes d’atteindre le même résultat. 

Les pays de la zone euro ont été parmi les plus touchés par la pandémie de coronavirus. Jusqu’à présent, la plupart des pays européens ont subi au moins un confinement sévère (par exemple, l’Espagne et l’Italie), et la majorité d’entre eux ont été contraints de restreindre leur mobilité au moins deux fois.

Ainsi, le PIB, qui mesure la performance économique d’un pays ou, dans ce cas, d’une région, a été fortement affecté par les confinements. Pendant les mois d’été, les mesures de confinement se sont atténuées et les investisseurs ont voulu voir la force du rebondissement économique. Cette semaine, les données du PIB pour le troisième trimestre ont été publiées, et ce sont les pays où le confinement a été le plus sévère qui ont rebondi fortement.

Le PIB en hausse de 11,5% au troisième trimestre 2020

La nouvelle selon laquelle le PIB de la zone euro a augmenté de 11,5 % au troisième trimestre par rapport au trimestre précédent est plus que positive. Comme mentionné précédemment, le rebond a été plus fort en France, en Espagne ou en Italie, où le confinement a été si sévère au deuxième trimestre que l’économie s’est le plus contractée. Par conséquent, même la plus petite reprise économique au troisième trimestre signifie un fort rebond par rapport aux mauvaises données du deuxième trimestre.

Les données doivent donc être prises avec un grain de sel. Toutefois, des nouvelles encourageantes nous parviennent du domaine de l’emploi – en hausse de 0,9 % au cours du trimestre par rapport au précédent. Cela signifie que les entreprises ont commencé à rappeler les employés aussi lentement, mais sûrement que les économies se sont ouvertes à nouveau.

Dans quelques heures, la Banque centrale européenne (BCE) rendra publique sa décision de politique monétaire de décembre. Les acteurs du marché attendent de la banque centrale un assouplissement plus important, sous la forme d’une extension du programme PEPP et de meilleures conditions pour les TLTRO.

La première mesure, qui signifie en fait une extension du programme d’assouplissement quantitatif mis en place en réponse à la pandémie, vise à abaisser les rendements afin que les entreprises et les ménages bénéficient de meilleures conditions de financement. La seconde vise à offrir des prêts directement aux banques à des taux d’intérêt négatifs (c’est-à-dire de -1 %) afin que les banques fassent profiter les entreprises et les ménages de conditions favorables.

Si cela fonctionne, le PIB de la zone euro rebondira encore plus fortement. Toutefois, tout dépend de la pandémie et du temps qu’il faudra pour que les économies reviennent à la normale.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.