Home > Actualités & Analyses Forex > Le rapport mitigé sur l’emploi américain propulse les actions américaines vers de nouveaux sommets

Le rapport mitigé sur l’emploi américain propulse les actions américaines vers de nouveaux sommets

Le rapport sur les emplois non agricoles aux États-Unis a montré que la reprise se poursuit, mais qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant une reprise complète. Le taux de chômage a augmenté de manière inattendue. Le S&P500 a atteint un nouveau sommet historique.

Le rapport sur les emplois non agricoles (NFP) aux États-Unis a révélé que l’économie américaine a créé 850 000 nouveaux emplois en juin. Le marché s’attendait à ce que 725 000 emplois soient créés. Les 125 000 emplois supplémentaires confirment donc la forte dynamique de la reprise du marché du travail.

En outre, les révisions des données d’avril et de mai ont permis de créer 15 000 emplois supplémentaires, ce qui constitue un autre signe de la reprise du marché du travail. Cependant, le taux de chômage a augmenté de manière inattendue à 5,9 %, contre 5,8 % précédemment et 5,6 % attendus.

Comme toujours, le rapport NFP est complexe, et les détails du rapport sont souvent plus importants que les gros titres. C’était également le cas vendredi dernier.

Détails du rapport NFP de juillet 2021

Le rapport sur le marché du travail couvre différents aspects du marché de l’emploi au-delà des chiffres réels de l’emploi. En juin, un fait intéressant est que, bien que les heures effectivement travaillées aient diminué de 0,3 %, elles ont été compensées par une forte augmentation des revenus horaires moyens (SHM) qui a entraîné une hausse de 0,6 % de la masse salariale hebdomadaire globale.

En d’autres termes, la pénurie de main-d’œuvre se traduit par une hausse des salaires, ce qui finit par avoir un impact sur l’inflation. Les traders doivent se rappeler que la Réserve fédérale a un double mandat, visant la stabilité des prix et la création d’emplois.

Les services peu rémunérés dans des secteurs tels que les loisirs et l’hôtellerie ont connu la plus forte augmentation de l’AHE (salaire horaire moyen aux USA). En raison de la diminution du nombre de travailleurs disponibles, les employeurs sont contraints d’augmenter les salaires.

Dans l’ensemble, un rapport mitigé montrant une reprise continue malgré la divergence du taux de chômage. Pour l’avenir, l’attention des acteurs du marché se tourne vers le symposium de Jackson Hole en août.

On s’attend de plus en plus à ce que la Fed annonce à cette occasion la réduction progressive de ses achats d’actifs. De nouveaux progrès vers la réalisation du double mandat de la Fed favoriseront encore plus ce résultat. Par conséquent, le dollar américain devrait rester acheteur à chaque baisse, comme il l’a fait dans les semaines qui ont suivi la réunion de juin de la Fed.

Le procès-verbal du FOMC de cette semaine pourrait fournir de nouveaux indices sur la prochaine action de la Fed. Le FMI ayant relevé à 7 % ses prévisions de taux de croissance pour l’économie américaine en 2020, la Fed est poussée à retirer ses mesures de relance.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte