Home > Actualités & Analyses Forex > Le ratio dette/PIB américain atteint des niveaux astronomiques

Le ratio dette/PIB américain atteint des niveaux astronomiques

L’un des effets secondaires de la lutte contre la pandémie de 2020 est l’augmentation du niveau de la dette nationale. Cela va totalement à l’opposé de la situation des ménages. 

Par exemple, les ménages augmentent leur niveau d’endettement lorsqu’ils sont optimistes quant à l’avenir et augmentent leur taux d’épargne lorsque le pessimisme domine. Dans le cas des gouvernements, cela va dans le sens inverse la plupart du temps.

Cependant, les gouvernements doivent être considérés comme des ménages – avec des revenus et des dépenses. Si le gouvernement est déficitaire (c’est-à-dire qu’il dépense plus qu’il ne produit), il doit le financer en empruntant. Ou en s’endettant, comme le font les ménages.

Or, le graphique ci-dessous montre que les États-Unis, la plus grande économie du monde, ont accumulé des dettes avant, pendant et après la crise économique.

Conséquences de la hausse des niveaux d’endettement

Un pays qui enregistre un déficit de trade n’a pas d’autre choix que de continuer à émettre de nouvelles dettes. Tout va bien tant que l’économie peut supporter la nouvelle dette car elle a un coût (c’est-à-dire des intérêts). Par conséquent, l’une des façons de mesurer la viabilité de la dette d’un pays consiste à comparer le niveau de la dette au produit intérieur brut (PIB). Ce dernier reflète ce que l’entreprise a produit en termes de biens et de services au cours d’une période – cette fois, une année.

Plus le ratio dette/PIB est élevé, plus il est difficile pour un pays d’assurer le service de sa dette. La crédibilité compte ici.

Imaginez que le ratio dette/PIB aux États-Unis continue d’augmenter. Il a atteint près de 280 % en 2020 en réponse à la pandémie. Si, à un moment donné, les États-Unis ont des difficultés à assurer le service de leur dette, les investisseurs américains perdront confiance.

Comment un pays peut-il faire baisser le niveau de sa dette ? L’un des moyens est de devenir plus productif. Mais c’est la voie la plus difficile, c’est-à-dire produire plus efficacement pour que le PIB augmente plus vite que la dette. Comme le montre le graphique ci-dessus, depuis 1981, ce n’est plus le cas aux États-Unis.

Un autre moyen est de dévaloriser la monnaie. Après tout, si la dette est émise en monnaie locale (c’est-à-dire en USD), en la dévaluant, il devient plus facile d’en assurer le service car l’autorité monétaire a le plein contrôle de son montant.

En résumé, le problème n’est pas du ressort des États-Unis, mais de celui des détenteurs de la dette américaine. Les États-Unis pourraient tout simplement laisser le dollar se déprécier de plus en plus, encore et encore.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.