Home > Actualités & Analyses Forex > Le secteur privé britannique est de retour

Le secteur privé britannique est de retour

Le CIPS Flash UK Composite PMI pour le mois de juin montre une amélioration du secteur privé britannique, la production manufacturière et composite atteignant son plus haut niveau depuis quatre mois. En outre, l’activité des entreprises de services a également progressé, passant de 29 (chiffre final de mai) à 47 en juin. 

Un secteur manufacturier résilient

Outre l’amélioration générale et la reprise de l’activité, le secteur manufacturier a pris les marchés par surprise. Ce qui permet d’espérer un redressement plus rapide que prévu à mesure que l’économie britannique rouvre.

La confiance pour l’année à venir a enregistré un rebond, les attentes des entreprises s’étant améliorées. Toutefois, les dépenses des consommateurs restent à la traîne et représentent un frein à l’activité économique globale.

Considérant que l’économie du Royaume-Uni va encore assouplir les diverses fermetures à partir du 4 juillet, les données d’hier suggèrent un retour à la croissance au troisième trimestre. Néanmoins, la crainte demeure que le récent rebondissement du dernier ne soit qu’un effet à court terme, les entreprises reprenant le travail, et que la reprise à plus long terme reste pleine d’incertitude.

Les données IHS Markit tempèrent également l’enthousiasme exprimé par la Banque d’Angleterre (BOE) quant à la croissance attendue en 2021. Alors que la BOE prévoit une forte reprise, avec une augmentation du PIB de 15 % l’année prochaine, Markit a des prévisions plus prudentes, de seulement 4,9 % en 2021, après une contraction de 11 % en 2020.

Pour une économie basée sur les services, la progression de la production manufacturière est meilleure si elle s’accompagne d’un secteur des services qui se développe également. Bien que le secteur des services ait enregistré une performance supérieure à celle du mois précédent, il est encore loin d’atteindre le niveau de 50.

Néanmoins, l’épine dorsale du secteur britannique des services (c’est-à-dire les intermédiaires financiers) a été le secteur d’activité le plus performant en juin, ce qui laisse supposer que la reprise du secteur se fera plus tôt que tard.

Pour l’avenir, ce qui est inquiétant, c’est la composante emploi des secteurs manufacturier et des services. Les entreprises ont fait état d’une nouvelle forte baisse des effectifs, en particulier dans le secteur des services.

Dans l’ensemble, le secteur privé est plus dynamique, ce qui indique qu’une nouvelle hausse est possible au troisième trimestre. En fonction du succès de la réouverture (c’est-à-dire que le taux d’infection ne devrait pas augmenter), l’économie britannique est prête à se redresser davantage.

Toutefois, sans une reprise plus forte dans le secteur des services, le PIB aura du mal à croître, malgré la surperformance du secteur manufacturier. L’accent est mis sur 2021, l’année 2020 semblant être une période d’amortissement du point de vue de la croissance économique.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte