Home > Actualités & Analyses Forex > Le sentiment des investisseurs reste fort après plus d’un an de pandémie

Le sentiment des investisseurs reste fort après plus d’un an de pandémie

La dynamique des marchés boursiers reste forte, alimentée par de solides revenus au deuxième trimestre. Le yen japonais est susceptible d'être vendu lors des reprises.

Le monde a radicalement changé depuis la pandémie de COVID-19 en mars 2020. La panique initiale sur le marché boursier a été rapidement inversée et a conduit à l'une des plus fortes reprises jamais enregistrées.

Seize mois plus tard, le sentiment des investisseurs reste fort. Les actions sont surenchéries, même si les principaux indices se tradent à leurs plus hauts historiques.

On dit que le marché boursier est un indicateur économique avancé. En fait, cela signifie que l'économie suit l'évolution du marché boursier quelque six mois plus tard.

En effet, un rapide coup d'œil sur ce qui s'est passé jusqu'à présent pendant la pandémie indique pourquoi les actions sont en tête. La pandémie de COVID-19 a déclenché la plus courte récession de l'histoire des États-Unis – deux mois seulement.

Les banques centrales ayant mené des politiques monétaires similaires dans le monde développé, les performances des marchés boursiers ont également influencé l'évolution des prix sur d'autres marchés. Par exemple, le marché des devises a été et est toujours influencé par les fluctuations du marché boursier.

Il suffit d'observer l'évolution des paires de yens japonais – le yen a baissé, comme il le fait habituellement lorsque le marché boursier se redresse. Les conditions devraient rester les mêmes jusqu'à ce que les grandes banques centrales modifient leurs politiques. Par ailleurs, la forte dynamique du marché boursier devrait se poursuivre, ne serait-ce qu'à en juger par les solides revenus du deuxième trimestre 2021 affichés par des sociétés considérées comme surévaluées.

La reprise économique a stimulé le sentiment des investisseurs

L'une des choses à savoir sur le marché boursier est que les actions n'ont pas tendance à rester longtemps à des prix bas si elles surperforment. C'est ce qu'on appelle le momentum, et le momentum se développe toujours sur le marché boursier.

La forte croissance économique a stimulé les revenus. La croissance du chiffre d'affaires en glissement annuel au deuxième trimestre de certaines sociétés considérées comme surévaluées laisse présager une dynamique haussière pour la période à venir. Par exemple, les revenus de Tesla ont augmenté de 98 %, ceux de Google de 62 %, ceux de Facebook de 56 %, etc.

En outre, les efforts de vaccination ont permis à une grande partie de la population des principales économies de recevoir au moins l'un des deux vaccins. Par exemple, le Canada a vacciné 71 % de sa population avec au moins une dose, les États-Unis 70 %, l'Espagne 68 %, le Royaume-Uni 70 %, etc.

En fait, cela signifie que la croissance économique restera forte dans la période à venir, ce qui alimentera le rallye des actions. En tant que tel, les traders de devises ont tendance à shorter le yen japonais lors des reprises, tant que les conditions monétaires restent inchangées. 

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte