Home > Actualités & Analyses Forex > Le yen réagit aux récentes mesures de relance budgétaire et monétaire du Japon

Le yen réagit aux récentes mesures de relance budgétaire et monétaire du Japon

Le Japon occupe une place particulière dans l’économie et les marchés financiers mondiaux. Après la Seconde Guerre mondiale, son économie a prospéré, devenant l’une des plus importantes au monde. Pendant des années, elle a fait l’envie de nombreuses nations, jusqu’à ce que la démographie et la culture fermée ne soient plus un problème ordinaire. 

Sa monnaie, le yen, est l’une des devises les plus échangées sur les marchés internationaux et la Banque du Japon (BOJ), l’une des deux principales banques centrales qui n’a pas de mandat de ciblage de l’inflation (à part la Fed aux États-Unis).

Le problème vient de l’aspect spontané des anticipations d’inflation. Pendant des décennies, le Japon a combattu des conditions déflationnistes, de sorte que les agents économiques ne croient plus en la capacité de la BOJ à créer de l’inflation – c’est pourquoi le mandat diffère du reste des autres banques centrales du monde développé.

La réponse du Japon à la crise du coronavirus

En raison des conditions uniques auxquelles elle est confrontée (population plus âgée et culture fermée), la BOJ est l’une des banques centrales qui a toujours envisagé des changements politiques innovants. Si elle avait besoin de réduire les taux en dessous de zéro, elle le faisait. Si elle avait besoin de procéder à un assouplissement quantitatif, elle le faisait, plus que tout autre pays dans le monde. De plus, elle est devenue un grand défenseur du contrôle de la courbe des taux, ce que de nombreux économistes considèrent comme impossible à réaliser.

La récente réponse à la crise sanitaire a, une fois de plus, montré que le Japon répondait avec toute sa puissance monétaire et fiscale. En mai, le gouvernement japonais a approuvé un plan de sauvetage économique de 117 000 milliards de yens, soit l’équivalent d’environ 21 % du PIB du Japon. En termes d’USD, cela représente un peu plus d’un trillion de dollars américains.

Il s’agit pourtant du deuxième plan de sauvetage en réponse au coronavirus. Le premier, en avril, avait à peu près la même taille.

En outre, la BOJ a également déclenché un assouplissement de sa politique monétaire. Elle prévoit d’acheter de manière agressive des obligations d’État et des bons du Trésor nouvellement émis pour une valeur de plus de 2 000 milliards de dollars. L’ensemble de ces mesures fiscales et monétaires en font le plus important plan de relance au monde en réponse au choc économique créé par le coronavirus.

Pour les investisseurs, les mesures de la BOJ sont importantes, car les traders d’actions et de devises gardent un œil sur le yen. En raison de son faible taux d’intérêt, les investisseurs américains ont longtemps préféré emprunter en JPY pour acheter des actions américaines (mouvement de risque, hausse de l’USDJPY), tout en inversant le processus lors de la comptabilisation des bénéfices ou de la vente des actions.

Cette fois, la Fed et la BOJ ont toutes deux des taux d’intérêt bas et des mesures de relance monétaire massives. La différence se fera dans l’espace budgétaire, où le Japon est en tête.

Quelle sera la prochaine réaction de la paire USDJPY ?

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte