Home > Actualités & Analyses Forex > L’EIA réduit la production pétrolière américaine pour 2021 et 2022

L’EIA réduit la production pétrolière américaine pour 2021 et 2022

Le prix du pétrole a connu une remontée remarquable depuis les planchers de 2020. Il a récemment dépassé les 65 dollars et oscille maintenant autour de 60 dollars, ce qui correspond à la volatilité du marché en déclin. 

La pandémie a plongé l’économie mondiale dans la récession, et nos besoins en pétrole ont donc considérablement diminué. Mais alors que le monde se bat pour sortir de la pandémie de COVID-19, la demande de pétrole augmente progressivement.

L’OPEP est pour beaucoup dans le retour en force des prix du pétrole. Elle a réduit sa production à plusieurs reprises et a réussi à ajuster les niveaux pour stabiliser le marché. Elle y est parvenue, et la grande question qui se pose maintenant est de savoir ce que sera la prochaine étape pour le prix du pétrole brut WTI – un mouvement vers les 100 dollars ou une correction ?

L’accord avec l’Iran – Un changement de donne potentiel pour les marchés pétroliers

Peu de traders sont conscients du fait que les États-Unis, et non l’Arabie saoudite, sont le premier producteur mondial de pétrole. L’industrie du pétrole de schiste est grandement responsable de la forte production américaine, car un boom de la production de pétrole brut dans les États inférieurs a envoyé plus de barils sur le marché.

Comme la pandémie a affecté la demande de pétrole au niveau mondial, elle a fait de nombreuses victimes parmi les entreprises américaines de pétrole de schiste. Les avancées technologiques comme la technique de fracturation (c’est-à-dire le forage horizontal et le pompage d’eau à haute pression pour libérer le pétrole) ont permis de réduire considérablement les coûts, mais elles n’ont pas suffi à la survie de certaines entreprises.

Ainsi, un récent rapport de l’Administration américaine d’information sur l’énergie (EIA) a montré que les prévisions de production de pétrole aux États-Unis devraient être en baisse, tant pour 2021 que pour 2022. Cette baisse devrait être de bon augure pour le prix du pétrole et offrir un support à chaque baisse, mais il y a un joker sur la table, et personne n’ose l’ignorer – un accord potentiel sur le nucléaire iranien.

Les négociations sont en cours, bien qu’indirectement. Si un accord est conclu et que la production iranienne arrive sur le marché, cela constitue un élément négatif pour le prix, et le pétrole brut WTI devrait baisser.

Dans l’ensemble, le marché du pétrole reste stable aux niveaux actuels et oscillera probablement autour de 60 $ jusqu’à ce que plus de détails sur les négociations avec l’Iran apparaissent. En tant que tel, les traders de devises devraient s’attendre à ce que la volatilité des paires CAD soit déterminée par les performances économiques du Canada et non par les mouvements du prix du pétrole.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.