Home > Actualités & Analyses Forex > Les actions européennes font un retour en force

Les actions européennes font un retour en force

A l’approche de la décision de politique monétaire de la BCE jeudi, les actions européennes ont fait un retour en force, notamment l’IBEX en Espagne a augmenté de plus de 10 % au cours des dernières séances de trading. D’après l’aspect général du marché boursier européen, il semble qu’il y ait quelque chose de plus derrière la récente hausse du marché que le simple enthousiasme généré par la possibilité que l’UE émette des dettes communes. 

Même par rapport aux États-Unis, les actifs sont maintenant en tête sur de nombreux critères. Pendant longtemps, les flux ont montré une image incroyablement faible pour les actifs de la zone euro – plus maintenant.

Les investisseurs américains se tournent vers les actions internationales

Le graphique ci-dessus montre le flux des actions ETF dans la zone euro, reflétant les allocations de fonds des investisseurs américains en provenance des États-Unis et à destination de la zone euro. Il révèle des preuves infimes que les investisseurs américains ont commencé à acheter des actions internationales, y compris des actions européennes.

Le dollar américain a récemment sous-performé par rapport à ses principaux homologues, avec le dollar australien, le dollar néo-zélandais et la livre sterling, qui ont tous augmenté par rapport à la monnaie de réserve mondiale. Même l’euro est passé de 1,08 à 1,12, bien que beaucoup voient les économies européennes en plus mauvaise posture que celle des États-Unis.

De nombreuses raisons expliquent l’évolution des actions européennes. L’une d’entre elles peut être l’optimisme quant à la réouverture des économies, contrairement à l’incertitude qui domine dans de nombreux États américains. Un autre point peut provenir des évaluations – moins chères en Europe, toutes mesures confondues, par rapport aux États-Unis. Par ailleurs, les récentes émeutes, qui ont amené les troubles civils à leur point de rupture et ont remis en question les plans américains de réouverture de l’économie.

Par-dessus tout, deux raisons se détachent du lot. Tout d’abord, les espoirs suscités par le Fonds européen de relance économique, qui a été soutenu par l’Allemagne et la France. Les États qui s’opposent à la dette commune et au mélange de prêts bon marché et de subventions pour lutter contre le coronavirus seront plus faciles à convaincre compte tenu du soutien massif de l’Allemagne et de la France.

Deuxièmement, l’incertitude mise en évidence concernant les perspectives à court et moyen terme des États-Unis est peut-être encore plus importante. Les émeutes et les protestations sont une chose. Mais une autre, avec des implications plus importantes pour la communauté des investisseurs, se profile à l’horizon : l’élection présidentielle américaine.

Dans cinq mois, l’élection présidentielle américaine devrait avoir lieu, une fois de plus. Tout comme il y a quatre ans, l’issue est incertaine.

L’année où Trump a été élu (2016), le marché américain et le dollar se sont tout simplement consolidés, en attendant le résultat. Cette fois, il se peut que les flux sortant des États-Unis reflètent le fait que les investisseurs agissent de manière proactive pour éviter une consolidation de plusieurs mois avant la date de l’élection.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.