Home > Actualités & Analyses Forex > Les actions mondiales en panne après un premier semestre étincelant

Les actions mondiales en panne après un premier semestre étincelant

Les indices boursiers américains ont chuté au début de la semaine de trading, déclenchant des mouvements brusques sur les marchés financiers. Le yen japonais et le dollar américain ont joué le rôle de monnaies refuges.

La saison des bénéfices a démarré sur les chapeaux de roue, puisque toutes les sociétés de services financiers ont facilement battu les revenus du deuxième trimestre. En outre, les ventes au détail aux États-Unis ont créé une surprise positive vendredi dernier.

Pourtant, les marchés boursiers américains ont chuté hier. L’indice Dow Jones a perdu plus de 1 200 points par rapport aux sommets atteints vendredi dernier, et cette baisse a provoqué des réactions similaires sur d’autres échanges.

Quelles sont les prochaines étapes pour les actions mondiales ? La seconde moitié de l’année offrira-t-elle des rendements similaires à ceux du premier semestre, ou est-ce le début d’une correction plus longue ?

Quelle est la prochaine étape pour les marchés d’actions mondiaux ?

L’indice S&P 500 a affiché un rendement exceptionnel de 15,3 % au cours du premier semestre de l’année. La hausse des marchés boursiers américains a déclenché une réaction haussière sur les marchés boursiers du monde développé. Ainsi, le Stoxx Europe 600 a gagné 15,2 % sur la même période, par exemple.

Les valorisations des actions sont élevées, mais le positionnement reste haussier. Après le mouvement d’hier, la grande question est de savoir si la baisse est le début d’une correction à plus long terme ou simplement une occasion d’acheter le creux de la vague ?

Les revenus devraient constituer un moteur pour les actions. Mais si les revenus élevés ne parviennent pas à supporter les actions lors d’une baisse, les retombées sur les autres marchés seront importantes.

Le DAX a chuté de plus de 2,5 % hier. Les graves inondations et les craintes liées à la propagation de la variante Delta n’expliquent qu’une partie du mouvement de baisse. Nous avons assisté hier à une baisse généralisée des actions européennes, puisque tous les indices européens étaient dans le rouge.

Si la pression sur les marchés d’actions américains se maintient, les marchés européens sont sensibles à des baisses plus importantes. Ils manquent de secteurs technologiques à fortes marges, par exemple.

La dynamique haussière des actions des marchés émergents a été brusquement interrompue par la hausse des rendements américains à 10 ans. Si la hausse des rendements se poursuit, la pression devrait s’intensifier dans les mois à venir.

Les monnaies refuges sont très demandées

En période de faiblesse des marchés d’actions dans un environnement de taux d’intérêt bas, les investisseurs recherchent la sécurité dans les monnaies refuges. Le dollar américain a surperformé, tout comme le yen japonais. Ils ont tous deux progressé au début de la semaine de trading, les investisseurs ayant fui les actions.

Si la tendance se poursuit, les haussiers du dollar américain vont se régaler. Le dollar a été fortement sous-évalué cette année, et un resserrement des positions courtes pourrait suivre.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte