Home > Actualités & Analyses Forex > Les données sur l’inflation de base vont faire bouger le dollar américain

Les données sur l’inflation de base vont faire bouger le dollar américain

La hausse des prévisions d’inflation aux États-Unis a entraîné une baisse du dollar américain. Que se passera-t-il lorsque l’inflation de base réelle augmentera ?

Vendredi prochain, les États-Unis publieront les données mensuelles de l’indice Core PCE. L’acronyme signifie « dépenses de consommation personnelle » et représente l’évolution du prix des biens et services achetés par les consommateurs. Comme il s’agit d’une publication « de base », cela signifie que les prix de l’énergie et de l’alimentation sont exclus, car ils sont considérés comme trop volatils.

Les investisseurs s’intéressent aux données du Core PCE pour au moins deux raisons. Premièrement, les données récentes sur l’inflation dans la plus grande économie du monde indiquent une hausse des prix plus importante que les estimations initiales. Deuxièmement, le Core PCE est l’outil privilégié de la Fed pour mesurer l’inflation.

Une inflation plus élevée aux États-Unis – bonne ou mauvaise pour le dollar ?

Une inflation croissante se traduit par une dépréciation de la monnaie. C’est le cas de toutes les monnaies fiduciaires, mais le dollar américain a la particularité d’être la monnaie de réserve mondiale.

La Fed a pris les marchés par surprise mercredi dernier. Le procès-verbal du FOMC a révélé que certains membres de la Fed sont conscients de la nécessité de réduire les achats d’actifs dans un avenir proche – signe que la hausse de l’inflation aux États-Unis ne laisse pas les membres de la Fed indifférents.

Pour interpréter l’inflation, il faut comprendre la différence entre les taux nominaux et les taux réels. Les taux réels couplés à l’inflation constituent le taux nominal. Le problème ici est que l’environnement actuel a conduit aux taux réels américains les plus bas jamais enregistrés, ce qui signifie que la prime d’inflation est une composante plus importante du taux nominal.

Selon une étude de Nordea, une banque d’investissement européenne, l’indice du dollar (DXY) a en fait progressé pendant les périodes de forte inflation. L’étude s’est concentrée sur les années 1970, une période caractérisée par une inflation plus élevée aux États-Unis.

Pour interpréter l’effet de l’inflation sur le DXY, il faut faire la distinction entre les prévisions d’inflation et l’évolution de l’inflation de base réelle. Il semble que lorsque les prévisions d’inflation sont en hausse, comme c’est le cas ces derniers temps, le dollar américain recule par rapport à ses homologues. En revanche, lorsque l’inflation de base réelle commence à augmenter, le dollar américain est roi, comme le montrent les données historiques.

En somme, ce vendredi, nous aurons l’occasion de tester cette théorie. En fonction de la réaction du marché aux données du Core PCE, les traders pourraient avoir une idée de ce à quoi il faut s’attendre pour le dernier mois du deuxième trimestre.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte