Home > Actualités & Analyses Forex > Les marchés américains ont-ils déjà atteint le pire concernant COVID-19?

Les marchés américains ont-ils déjà atteint le pire concernant COVID-19?

La forte clôture de la bourse américaine la semaine dernière pose un dilemme aux investisseurs : le creux est-il déjà atteint ou assisterons-nous à une nouvelle tentative de creux?

Les investisseurs à long terme se distinguent des spéculateurs en ce sens qu’ils ont tendance à ajouter des fonds lors des baisses du marché. Naturellement, c’est la définition d’un creux du marché qui fait la différence.

Pour certains, une baisse des pourcentages à partir du sommet suffit pour déployer de nouveaux capitaux dans certaines actions. Plus les baisses du marché sont importantes, plus les investisseurs achètent.

Il y a cependant une chose que les spéculateurs et les investisseurs craignent : la possibilité de passer à côté de l’action.

La FOMO dicte l’action sur les prix

Le FOMO ou Fear Of Missing Out (la peur de manquer quelque chose) est responsable de la plupart des hausses récentes du marché. Au début de la crise du coronavirus, le déclin du marché boursier était si marqué que de nombreuses voix ont appelé à la fermeture complète du marché.

En fait, à quelques reprises, le marché a activé des dispositifs de protection. Il s’agit d’un mécanisme défensif en place depuis des décennies, destiné à protéger les investisseurs contre un comportement non durable du marché. Une baisse supérieure à 7 %, 13 % et 20 % déclenche l’arrêt du marché – le trading prend une pause, car le marché est limité. C’est ce que l’on appelle une « limite vers le bas ».

La chute a été si rapide qu’elle a établi le record de la plus forte baisse du marché de l’histoire. Pourtant, il a rebondi à partir des plus bas déjà 31%, et le FOMO indique que la pression reste à la hausse.

Alors que beaucoup se focalisent sur les indicateurs cassés et les données trompeuses issues de la pandémie de coronavirus, les traders achètent. Qu’il s’agisse d’investisseurs institutionnels, de particuliers fortunés ou de fonds souverains.

On dit qu’une baisse ou une hausse de plus de 20 % du haut vers le bas fait la différence entre les marchés haussiers et baissiers. En utilisant cette mesure, la hausse actuelle de 31 % dépasse largement ce seuil, ce qui indique que nous sommes non seulement dans un marché haussier, mais aussi dans un marché qui continue à monter.

Tout au long de l’histoire, les investisseurs qui pariaient sur la morosité n’ont pas eu de succès en bourse. L’optimisme, en fin de compte, a prévalu.

Le marché boursier étant un indicateur économique avancé, il suggère que l’appétit pour le risque des investisseurs est encore élevé.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte