Home > Actualités & Analyses Forex > Les nouvelles économiques du 9 août 2011

Les nouvelles économiques du 9 août 2011

La crise perdure de plus belle, acentuée hier par la réticence de Berlin d’augmenter les capacités du FESF pour faire face à de nouvelles demandes d’aides de pays européens alors que le Commissaire européen aux Affaires Economiques a fait une demande en ce sens vendredi dernier.

Le risque de contagion se précise de plus en plus.

Un ancien conseiller de Barack Obama, Lawrence Summers a ainsi estimé que les Etats-Unis ont une chance sur trois d’entrer de nouveau en récession. Le ministre des Finances irlandais a abondé dans ce sens, estimant qu’une nouvelle crise en Irlande est possible.

Bien que la note triple A de la dette de la France soit jugée stable par S&P, les inquiétudes sont telles que le coût de l’assurance sur un défaut de paiement du pays a atteint un niveau record hier. Ainsi, les CDS à cinq ans ont atteint 160 points de base, un bon de 15.5 points de base. En d’autres termes, cela signifie qu’il en coûte 160 000 euros pour assurer 10 millions d’euros d’exposition aux obligations de la France.

Enfin, selon des sources de presse italiennes, la BCE, qui a acheté des obligations italiennes hier, a posé des conditions très précises à Rome en échange de son soutien, notamment une accélération des privatisations des sociétés municipales et une réforme du marché du travail. L’Italie aurait jusqu’à septembre pour mettre en application ces mesures.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.