Home > Actualités & Analyses Forex > Les pistes d’une réforme drastique du secteur bancaire américain: la fin des banques « too big to fail »

Les pistes d’une réforme drastique du secteur bancaire américain: la fin des banques « too big to fail »

En pleine primaire pour obtenir l’investiture républicaine, le débat tourne évidemment, aussi, sur une nouvelle réforme du secteur bancaire américain alors que la loi Dodd-Frank, qui avait prétendument pour objectif de mettre à genoux les banques américaines, comme le souhaitait le président Obama, se révèle insuffisante.

C’est Jon Huntsman (ci-contre), un inconnu de ce côté-ci de l’Atlantique, qui a lancé la nouvelle salve contre les banques américaines « too big to fail », comme Bank of America ou encore Goldman Sachs. Ancien ambassadeur américain en Chine, le républicain, qui a collaboré avec l’administration Obama, brigue l’investiture républicaine. Ayant reçu le soutien officiel du très sérieux Wall Street Journal pour sa proposition de réforme fiscale, le candidat a dévoilé il y a peu une réforme bancaire radicale qui vise à faire disparaître les banques « too big to fail ».

Cela aurait pour conséquence un démantèlement des principales banques américaines, afin d’éviter un risque systémique, comme cela a pu se produire avec les cas de Citigroup ou de Lehman Brothers il y a quelques années.

Les principales lignes de son projet de réforme tiennent du bon sens. Il envisage ainsi:

– de fixer un plafond strict pour la taille des banques en fonction du montant que représentent les actifs en leur possession en termes de pourcentage du PIB

Suite de l’article sur Forex.fr

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte