Home > Actualités & Analyses Forex > Les plus grands gagnants sur les marchés cette semaine

Les plus grands gagnants sur les marchés cette semaine

Par Eliman Dambell

La guerre invisible s’est poursuivie, tout comme la volatilité du marché et les opportunités de trading et d’investissement qui l’entourent. Ces dernières semaines, nous avons assisté à d’énormes mouvements sur les matières premières, les actions et les devises. Cette semaine n’a pas fait exception à la règle. Avec la deuxième semaine de la saison des bénéfices en plein essor, un plus grand nombre de grandes entreprises mondiales ont continué à publier leurs performances du premier trimestre, qui ont suscité de nombreuses surprises.

Alors, qui sont les plus grands gagnants de cette semaine jusqu’à présent. Non seulement dans le domaine de la bourse, mais sur tous les instruments.

Les gagnants de la semaine

Pétrole

Après s’être négociés à des creux continus au cours des derniers mois, beaucoup auraient pensé que les prix du pétrole brut trouveraient un jour un soutien. Cependant, au lieu de trouver un plancher, les marchés ont simplement continué à glisser, atteignant des prix négatifs pour la première fois dans l’histoire, lorsqu’il s’agissait du prix à terme pour le mois de mai. Les marchés au comptant ont également ressenti toute la force de la baisse, allant jusqu’à 3 dollars le baril. La pandémie de coronavirus a entraîné une diminution de la demande mondiale de pétrole, avec une baisse de 30 %. Cette situation, associée à une offre excédentaire de cette matière première, a créé un mélange chaotique qui a fait chuter les prix.

Cependant, après une telle chute pour commencer la semaine, beaucoup auraient déjà commencé à écrire l’éloge funèbre, mais la « mort du pétrole » était quelque peu prématurée. Après avoir terminé mardi à un plus bas de 2,98 $, le brut a augmenté de 10 $, se négociant jusqu’à 12,8 $ le baril, dans la plus grande hausse de prix sur deux jours jamais enregistrée sur ce marché.

Netflix

Comme on a dit au monde entier de rester à la maison, avec des bars, des restaurants et des cinémas tous fermés, le besoin de formes alternatives de divertissement, Netflix devait aussi être l’une des réussites du marché en ces temps de bouleversements.

La société a enregistré son plus grand trimestre avec plus de 16 millions de nouveaux abonnés entre janvier et mars. Netflix, qui prévoyait à l’origine environ 7 millions de nouveaux abonnés payants, a déclaré des bénéfices de 709 millions de dollars au premier trimestre, soit 1,57 dollar par action.  Lors de l’annonce initiale, les actions du géant du streaming ont fermé à près de 9 % de hausse sur le marché.

Un dirigeant de Netflix a déclaré : « Au cours des deux premiers mois du premier trimestre, la croissance de nos membres a été similaire à celle des deux années précédentes. Ensuite, avec les ordres de confinement dans de nombreux pays à partir de mars, beaucoup plus de ménages ont rejoint Netflix pour profiter du divertissement ».

La vie à venir ?

La période et les conditions actuels au sein des marchés sont sans précédent, et ont provoqué des niveaux historiques de mouvement baissier. Non seulement sur les marchés financiers, mais aussi dans la vie de tous les jours, avec de nombreux chômeurs car les employeurs ne peuvent plus se permettre de payer les salaires. L’histoire du pétrole, en particulier, montre que ce qui peut sembler ne faire qu’empirer, pourrait se retourner tout aussi vite.

Tags:
Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte