Home > Actualités & Analyses Forex > Les remarques de Macklem ont fait monter le dollar canadien dans tous les domaines

Les remarques de Macklem ont fait monter le dollar canadien dans tous les domaines

A partir de juin prochain, la Banque du Canada (BOC) a un nouveau gouverneur – Tiff Macklem. Pendant les sept années de son mandat, il sera responsable de la plupart des décisions de politique monétaire de la BOC. 

Ce n’est pas un moment particulièrement propice pour arriver à la tête d’une banque centrale, surtout une banque comme la BOC. En raison des liens étroits avec les marchés des matières premières (c’est-à-dire le prix du pétrole), la BOC a toujours eu plus de mal à remplir son mandat de stabilité des prix.

Le premier témoignage de Macklem a créé de la volatilité sur les paires de CAD

Hier, c’était la première fois que le nouveau gouverneur de la BOC témoignait devant la commission sénatoriale des finances nationales. Comme toujours, les opérateurs sont désireux de trouver des indices sur ce que la BOC va faire ensuite avec le taux d’intérêt et, plus particulièrement, sur la façon dont elle envisage les programmes d’assouplissement de la politique monétaire qu’elle mène actuellement.

La BOC mène une politique monétaire axée sur l’inflation, visant la stabilité des prix autour du niveau symétrique de 2 %. Cela signifie que lorsque l’inflation menace de se rapprocher de zéro, la BOC abaissera le taux d’intérêt de référence afin que la politique monétaire devienne accommodante. Naturellement, le contraire se produit lorsque l’inflation dépasse l’objectif de 2 %.

L’inflation actuelle au Canada est de 1,8 % si l’on ne considère que les composantes de base de celle-ci. Également appelé IPC Trim, il exclut l’effet des prix de l’énergie, plus particulièrement les variations du prix du pétrole. Si l’on tient compte de ces éléments, l’IPC canadien est inférieur à zéro, ce qui explique le taux d’intérêt de 0,25 % pour le dollar canadien, fixé par la BOC.

Le témoignage d’hier a fait monter le CAD en flèche. En réponse à la pandémie de coronavirus, la BCO a pris des mesures de politique monétaire sans précédent, déplaçant la politique en territoire inconnu. Le taux d’intérêt étant déjà à la limite inférieure, elle n’avait pas d’autre choix que de suivre les traces des autres banques centrales – en commençant à acheter des actifs à grande échelle.

Alors, pourquoi le dollar canadien a-t-il augmenté ? Tout comme lors de la conférence de presse de la BCE en juin, lorsque les nouvelles mesures d’assouplissement ont fait monter l’euro, le marché a interprété la volonté de la BOC de faire tout ce qui est en son pouvoir pour lutter contre la hausse du chômage et la faiblesse de l’inflation comme un message de confiance dans la capacité de la banque à remplir son mandat. Les investisseurs ont acheté du CAD face à l’EUR, le GBP, l’USD, l’AUD, car toutes les paires ont clôturé à la baisse ce jour-là.

Il est trop tôt pour dire quoi que ce soit sur la façon dont Macklem dirigera la Banque du Canada. Mais nous pouvons tous convenir qu’il n’aura pas la vie facile.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.