Home > Actualités & Analyses Forex > Les trois composantes d’une opération de trading forex

Les trois composantes d’une opération de trading forex

L'Équipe Éditoriale de Professeurforex.com

S’il est important de connaître les détails des techniques de trading, il est tout aussi primordial de savoir prendre du recul, et savoir synthétiser et catégoriser le travail d’un trader.

Pour cela, nous détaillerons dans cet article quelles sont selon nous, les trois grandes composantes d’un trade.

L’étude de tendance

Avant de chercher à se positionner, il faut savoir dans quel sens chercher à se positionner. « Toujours trader dans le sens de la tendance » est une règle qui évite bien des soucis, et bien des pertes. Il faut donc en premier lieu étudier la tendance.

Plusieurs conclusions peuvent découler de l’étude de tendance : Tendance haussière, tendance baissière ou tendance neutre sont les cas les plus simples. On peut également tomber sur une phase d’incertitude totale, ou sur un retournement de tendance en cours.

Pour effectuer ce travail d’étude de tendance, les outils de chartisme (analyse graphique) sont les plus adaptés.

On utilisera donc la théorie de Dow, et sa règle des « plus hauts et plus bas », ainsi que les outils de type supports, résistances, lignes de tendance, canaux de tendance et figures graphiques. Comme nous l’avons vu, les moyennes mobiles peuvent également nous aider à confirmer les tendances.

Le positionnement, la recherche de signaux

L’étude de tendance peut déjà donner des signaux de trading (rebond sur un support, prise de position sur une ligne de tendance, allers-retours au sein d’un canal, etc…), mais l’imprécision de l’analyse chartiste rend indispensable l’utilisation d’outils spécifiques au repérage des signaux.

Nous parlons ici des indicateurs techniques.

Il s’agira donc donc de rechercher sur les indicateurs techniques des signaux qui vont dans le sens de la tendance générale.

La recherche des objectifs

Deux types d’objectifs existent : l’objectif de gain (limite) et la perte maximal acceptée (stop). Pour positionner ces objectifs, on doit biensur tenir compte de règles de gestion du risque. Mais d’un point de vue graphique, ces objectifs doivent être positionnés, de préférence, sur des « niveaux importants ». Pour repérer ces niveaux importants, il existe de nombreuses techniques, et les outils de chartismes sont ici d’une grande utilité. Comme nous l’avons vus, il pourra également être utile ici d’utiliser d’autres techniques, comme les retracements de Fibonacci ou les points pivots.

Tags: