Home > Actualités & Analyses Forex > Les ventes au détail de base d’août aux États-Unis ne répondent pas aux attentes

Les ventes au détail de base d’août aux États-Unis ne répondent pas aux attentes

Les ventes au détail mensuelles de base aux États-Unis pour août 2020 ont déçu. Le marché s’attendait à une augmentation de 1 %, et n’a obtenu que 0,7 %. Dans de tels cas, la faute en revient souvent aux données estimées ou aux attentes. Si la valeur attendue n’est pas réaliste, il est facile que les chiffres réels diffèrent des prévisions. C’est pourquoi il est toujours préférable d’interpréter les données réelles en se basant sur la publication précédente. 

Si nous le faisons, la nouvelle est encore pire, pour deux raisons distinctes. Premièrement, les données précédentes ont été révisées à la baisse. Deuxièmement, l’augmentation de 0,7% est presque la moitié de la croissance des données précédentes de 1,3%. Par conséquent, les ventes au détail de base ralentissent et ce n’est jamais un bon signe pour une économie, en particulier une économie qui est en mode de reprise.

Que faire des données américaines sur les ventes au détail du mois d’août ?

Le plus grand problème est que les données sur les ventes au détail montrent la santé du consommateur américain. C’est essentiel pour la reprise économique, et une baisse des dépenses ne signifie que deux choses, qui ont toutes deux des implications négatives.

La première est que le consommateur n’a pas d’argent disponible pour dépenser. On peut imaginer qu’après la fin des mesures de relance budgétaire aux États-Unis, de nombreuses personnes se retrouvent dans une situation difficile pour joindre les deux bouts, car le chômage touche encore des millions de personnes.

Une autre est que le taux d’épargne pourrait augmenter. Cela compense en partie le premier argument, mais cela constitue une réelle menace pour la politique monétaire définie par la Fed. Comme la Fed s’est engagée dans un assouplissement monétaire pour stimuler l’économie, un taux d’épargne plus élevé signifie une vitesse de circulation de l’argent faible ou nulle. Par conséquent, si l’argent ne bouge pas, l’économie aura du mal à se surpasser.

Toujours à propos de la Fed, elle a délivré un message intéressant lors de la réunion du FOMC d’hier et de la conférence de presse qui a suivi. Au cours de la conférence de presse, Powell de la Fed a répété à plusieurs reprises que l’économie américaine aura probablement besoin de plus de stimulation sous la forme de chèques directs envoyés à la population. Bien que cela ne soit pas clairement indiqué, il a semblé que les projections de la Fed pour la période à venir intégraient déjà les futures mesures de relance du Congrès américain.

Ce n’est pas quelque chose de difficile à imaginer étant donné que la pandémie est encore bien vivante. Par conséquent, une reprise des dépenses de consommation est attendue dans les mois à venir, les données sur les ventes au détail étant les premières à le confirmer.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.