Home > Actualités & Analyses Forex > L’Espagne souffre le plus pendant la pandémie de COVID-19

L’Espagne souffre le plus pendant la pandémie de COVID-19

L’un des pays les plus touchés par la pandémie de COVID-19 est l’Espagne. Au deuxième trimestre de l’année, elle a enregistré les pires résultats, avec une contraction qui a même dépassé celle observée au Royaume-Uni. Ce n’est qu’au troisième trimestre que l’économie britannique s’est plus contractée que l’économie espagnole.

Pourquoi la comparer avec le Royaume-Uni ? Parce que, qu’on le veuille ou non, le Royaume-Uni fait toujours partie de l’Union européenne à ce jour. Cependant, si l’on se limite aux seuls membres pour continuer à faire partie de l’UE, l’Espagne est certainement le pays le plus touché.

Principaux défis à venir pour l’économie espagnole – et l’euro

L’objectif de l’analyse macroéconomique est d’identifier les facteurs qui peuvent contribuer à la détérioration des conditions financières. Comme nous l’avons vu lors de la grande crise financière de 2008-2009, un seul secteur (celui du logement aux États-Unis) peut être responsable d’une crise qui s’est rapidement étendue à plusieurs continents.

L’économie espagnole s’est à peine redressée après la Grande crise financière. En fait, la crise souveraine de 2012 a représenté un autre défi. Même avant la pandémie, le chômage des jeunes en Espagne était extrêmement élevé, atteignant des taux à deux chiffres. Cependant, l’économie a réussi à croître pendant cinq années consécutives.

En raison de la grave contraction économique observée en 2020, les inégalités de revenus sont en augmentation. En outre, le nombre d’emplois temporaires est l’un des plus élevés de l’Union européenne, ce qui rend difficile l’interprétation de la véritable nature du marché du travail.

La deuxième vague d’infections a entraîné une nouvelle série de restrictions. Bien qu’elles ne soient pas aussi sévères que le confinement du printemps, elles sont suffisantes pour freiner la croissance économique.

Alors que la balance des opérations courantes reste excédentaire, les flux commerciaux ont été gravement touchés par la pandémie. De plus, l’Espagne a été touchée par la pandémie sur sa principale source de revenus, l’industrie du tourisme. Comme plus personne ne voyage ou presque plus (par exemple, les arrivées de touristes en Espagne ont diminué de 79 % en septembre 2020 par rapport à septembre 2019), l’industrie du tourisme souffre comme jamais auparavant.

En raison de tous les facteurs présentés ici, et de certains autres, l’économie espagnole est en passe de réaliser ses pires performances depuis un demi-siècle. Peu importe comment on le dit, ce n’est ni haussier ni hawkish pour la monnaie commune. L’Union européenne n’est rien d’autre qu’une union de différentes nations qui se réunissent dans le but de favoriser la croissance économique et le bien-être.

Ce n’est la faute de personne si une pandémie a frappé le monde. Cependant, les inégalités croissantes, le chômage élevé et la croissance économique incertaine peuvent facilement faire basculer les sentiments. Personne ne doit sous-estimer la difficulté de se relever d’une récession aussi profonde.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.