Home > Actualités & Analyses Forex > L’estimation rapide du CPI de base de la zone euro tombe à un niveau historiquement bas

L’estimation rapide du CPI de base de la zone euro tombe à un niveau historiquement bas

C’est la semaine des NFP et les acteurs du marché s’y préparent toujours, car les données sur l’emploi aux États-Unis déclenchent de nombreux mouvements sur le marché. Mais cette semaine diffère des autres semaines NFP pour au moins deux raisons. 

La première est que le Président des États-Unis et la Première Dame ont été testés positifs au COVID-19. L’autre est que l’estimation du CPI de base de la zone euro est tombée à un niveau historiquement bas.

On a tellement écrit sur les données actuelles de l’inflation dans la zone euro qu’elles n’ont surpris personne. C’est-à-dire, non pas personne mais la BCE.

Le problème vient de la précédente réunion de la BCE. Les projections des services de la BCE montraient une inflation beaucoup plus élevée, en total désaccord avec ce que le marché savait déjà.

Les données de l’inflation de base d’aujourd’hui ont été imprimées à 0,2 %, alors que la précédente publication indiquait 0,4 %. C’est le taux le plus bas jamais enregistré pour l’inflation de base dans la zone euro. Qu’est-ce que cela signifie ?

QE. Plus que ce que beaucoup ont pensé, et plus rapidement.

Plus de QE de la part de la BCE

À vrai dire, la BCE a déjà préparé les acteurs du marché à l’éventualité d’une baisse des données sur l’inflation. En fait, le vice-président De Guindos a déclaré que même une baisse en territoire négatif est possible.

Pourquoi est-ce gênant pour la banque centrale ? Pourquoi une baisse des prix d’une période à l’autre est-elle quelque chose qu’une banque centrale ne peut pas envisager ?

Le problème vient du manque de croissance économique lorsque ce phénomène se produit. L’absence de croissance économique entraîne une diminution du nombre d’emplois et une augmentation des difficultés à l’avenir. En outre, la baisse des prix retarde la consommation, ce qui déclenche ou aggrave une récession économique.

Les données d’aujourd’hui impliquent que la BCE agira cette année. Comme le taux de la facilité de dépôt est déjà inférieur à zéro et que l’inflation menace de se transformer en déflation, il est peu probable que la BCE abaisse encore ce taux.

Par conséquent, la bonne vieille QE vient à la rescousse. La BCE est prête à en faire plus cette année, sinon elle enverra un mauvais signal aux marchés.

Toutes les autres banques centrales sont confrontées à la même situation, mais la BCE est prise au piège, ayant déjà fixé le taux en dessous de zéro depuis plusieurs années. C’est pourquoi les autres banques centrales regardent l’expérience de la BCE avec les taux négatifs et prennent des notes.

Cependant, quand la BCE agira-t-elle ? Il y a de fortes chances qu’elle le fasse lors de la réunion de décembre.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.