Home > Actualités & Analyses Forex > L’EUR/USD reste enfermé entre deux moyennes mobiles clés avant des statistiques US importantes

L’EUR/USD reste enfermé entre deux moyennes mobiles clés avant des statistiques US importantes

L’EUR/USD affiche toujours une tendance incertaine ce mercredi matin, dans un range 1.0840-1.0880 environ, après une journée déjà incertaine et peu volatile hier.

Le calendrier économique vide depuis le début de la semaine, et qui prive l’Euro Dollar de catalyseurs potentiels, explique en partie cette retenue sur l’EUR/USD.

Aujourd’hui, les investisseurs sur le forex devront par contre tenir compte de plusieurs indicateurs potentiellement influents.

A 14h30, on surveillera les inscriptions au chômage US de la semaine dernière. Le consensus anticipe 5.25 millions d’inscriptions au chômage, après 6.6 millions la semaine précédente, et 3.2 millions la semaine d’avant.

Au même moment, les traders devront également s’intéresser à l’indice des prix à la production US du mois de mars, qui devrait selon les prévisions s’afficher à 0.1%, après -0.3% le mois précédent.

Pour terminer, on prendra connaissance à 16h de l’indice de confiance des consommateurs US selon l’Université du Michigan. Le consensus prévoit une chute de l’indice à 75 points, après 89.1 le mois précédent.

D’un point de vue technique, on notera que l’EUR/USD est enfermé entre ses moyennes mobiles 100 et 200 heures, à 1.0840 et 1.0905 respectivement.

En cas de cassure sous la moyenne mobile 100 heures, les seuils de 1.08 et 1.0770 seront les prochains soutiens potentiels.

En cas de cassure au-dessus de la moyenne mobile 200 heures, la zone de 1.0950 sera la prochaine résistance à prendre en compte.

Enfin, on notera que dans une analyse publiée aujourd’hui, Rabobank anticipe une chute de la paire EUR/USD à 1.05 à horizon 3 mois, avant une remontée à 1.10 à horizon 1 an :

« Au cours des années qui ont suivi la crise financière mondiale, le montant de la dette libellée en USD émise par les étrangers a augmenté et, à mesure que l’excès d’épargne asiatique s’est accru, la demande d’actifs en USD a également augmenté. L’achat panique d’USD ces dernières semaines a été atténué par les actions de la Réserve fédérale et son énorme augmentation de l’offre d’USD. Cela dit, les données économiques ne faisant que commencer à donner un aperçu du ralentissement à venir, il est fort probable que la crise se prolonge pendant un certain temps. Par conséquent, nous nous attendons à de nouvelles poussées de la demande d’USD dans les semaines et les mois à venir ».

« L’euro a relativement bien résisté à la hausse du dollar en mars. Cela peut être lié à l’important excédent des comptes courants de la zone euro et à la probabilité que les investisseurs basés en euro aient liquidé des positions dans des devises à haut risque. Dans les mois à venir, la politique pourrait à nouveau jouer un rôle dans les perspectives de la monnaie commune. L’incapacité des dirigeants de la zone euro à convenir d’un plan mutuellement acceptable pour soulager l’Italie de certains des coûts liés au fait qu’elle est l’épicentre de COVID-19 dans la région pourrait élargir les fissures du système sous-développé de coordination fiscale de la région et exposer l’euro à des pressions à la baisse ».

Actuellement, la paire EUR/USD évolue autour de 1.0870 sur le Forex.

Graphique EUR/USD H1

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.