Home > Actualités & Analyses Forex > L’euro digital – une menace pour Bitcoin ?

L’euro digital – une menace pour Bitcoin ?

Le mois dernier, la BCE a déposé une demande de brevet pour une marque – l’euro digital. La nouvelle est passée inaperçue, mais elle ne devrait pas surprendre. 

Depuis que Christine Lagarde est à la tête de la BCE, elle a abordé le sujet des monnaies digitales à de nombreuses reprises. Un euro digital propulsera la BCE et la zone euro au sommet de l’ère numérique et, surtout, créera une concurrence sur le marché non réglementé du crypto.

Que ne faut-il pas attendre d’un tel projet ? À moins que vous ne possédiez un certain crypto, c’est une idée formidable de la BCE.

La BCE se prépare à émettre un euro digital

Pour l’instant, les déclarations officielles de la BCE appellent à la préparation d’un euro digital, si le besoin s’en fait sentir. En d’autres termes, si nous devons le mettre en œuvre à un moment donné dans l’avenir, nous ferions mieux d’être préparés. La protection des droits de marque n’est qu’un pas dans cette direction.

Toutefois, lorsqu’une banque centrale de la taille et de l’importance de la BCE consacre des ressources à quelque chose, le marché est mieux à l’écoute. D’autres banques centrales ont discuté de cette idée dans le passé, comme la Banque du Canada et même la Banque d’Angleterre. Cependant, la BCE est la première à faire quelque chose jusqu’à présent. Ce qui, en passant, est un peu surprenant étant donné que l’Europe a tendance à se déplacer lentement.

L’euro digital n’éliminera en aucun cas l’argent liquide, il le complétera. Il offrira un accès facile et un moyen de paiement aisé. Plus important encore, le respect de la loi est primordial pour le nouvel euro digital.

Ce qui nous amène au thème de l’article. Une monnaie digitale conforme à la législation actuelle et soutenue par la foi d’une banque centrale n’a jamais existé auparavant.

Malgré tout le battage médiatique fait jusqu’à présent dans le secteur du crypto, Bitcoin, Ripple, Ethereum et d’autres coins de premier ordre n’ont pas répondu aux attentes. Hormis les personnes intéressées par une fortune rapide, il y a peu ou pas d’adoption et aucun impact n’est constaté au niveau de la société.

Il est certain que les hodleurs (c’est-à-dire les personnes qui investissent dans les crypto-monnaies et les conservent sur le long terme) diront qu’une monnaie digitale de banque centrale peut être dévalorisée parce qu’elle présente tous les défauts de la « monnaie fiat ». Bitcoin, en revanche, ne peuvent pas être dévalorisé.

Et peut-être que cette opinion est correcte. Mais aucun hodleur ne devrait bien dormir en sachant qu’une banque centrale entre dans l’espace digital.

Ce n’est peut-être que le début de la fin du marché de la crypto-monnaie non réglementé que nous connaissons aujourd’hui.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.