Home > Actualités & Analyses Forex > L’euro reste bien misé alors que l’effort de vaccination COVID s’intensifie

L’euro reste bien misé alors que l’effort de vaccination COVID s’intensifie

Les paires d’euros ont connu l’un des rebonds les plus remarquables au cours des derniers jours de trading. L’EURUSD et l’EURJPY ont rebondi depuis leurs récents points bas, et même l’EURGBP a terminé la semaine précédente en hausse.

Cette surenchère s’explique par l’intensification de l’effort de vaccination, le nombre de personnes se faisant vacciner dans toute l’Europe ayant augmenté de façon spectaculaire au début du nouveau trimestre. À ce titre, l’objectif de la Commission européenne de vacciner plus de 70 % de la population adulte d’ici septembre semble plausible.

Mais l’Europe risque de connaître une nouvelle crise l’année prochaine. Les élections présidentielles françaises sont prévues, et Macron doit faire face à un rival de taille en la personne de Le Pen.

Il y a quatre ans, l’élection de Macron a déclenché le plus grand bond des écarts français des dix dernières années. Les sondeurs créditent Le Pen de 47 % de chances de devenir le prochain président français, la course sera donc serrée.

Les piliers franco-allemands, clés de la stabilité de l’euro

La pandémie de COVID-19 a une nouvelle fois mis à l’épreuve la stabilité de l’Union européenne. Le fiasco de l’achat et de la livraison des vaccins à la population a eu un impact négatif sur l’image de la Commission européenne. La confiance dans l’Union et dans l’euro a diminué en conséquence.

Toutefois, si la campagne de vaccination se poursuit aux niveaux actuels, l’euro devrait rester bien supporté sur les creux. Le marché partage déjà l’optimisme, puisque le swap d’inflation européen à 5 ans a atteint le niveau le plus élevé depuis décembre 2018. De plus, les actions en Europe ont surperformé leurs homologues américaines jusqu’à présent dans l’année de trading.

Le danger est que d’ici la fin de la pandémie, les élections françaises détournent les investisseurs de l’euro. Lorsque Macron a gagné en 2017, les paires d’euros ont fait un bond à l’ouverture, dans un signe positif pour l’Europe. Si la course reste aussi serrée que le suggèrent les sondages à l’heure actuelle, les investisseurs à long terme pourraient choisir de détourner leurs fonds de l’euro, car le pilier de stabilité franco-allemand est menacé.

Les marchés financiers ont célébré le départ de Donald Trump, mais l’Europe pourrait n’être qu’à un an d’avoir son propre Trump au sein de l’union. Affaiblie par le départ de la Grande-Bretagne et la pandémie de COVID-19, l’Union européenne pourrait subir de fortes pressions en cas de défaite de Macron.

Et il pourrait en être de même pour sa monnaie commune, l’euro.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.