Home > Actualités & Analyses Forex > L’inflation canadienne ralentit en juin

L’inflation canadienne ralentit en juin

L’inflation canadienne augmente à un rythme plus lent que prévu. L’IPC et l’IPC commun ont augmenté de 0,3 % en glissement mensuel et de 1,7 % en glissement annuel, ce qui est inférieur aux prévisions.

L’inflation montre l’augmentation du prix des biens et services sur une période donnée. En général, elle est suivie sur une base mensuelle.

Toutes les banques centrales ont un mandat axé sur la stabilité des prix. La définition de la stabilité des prix diffère d’une juridiction à l’autre. Au Canada, la stabilité des prix est définie comme le maintien de l’inflation à l’intérieur de la fourchette cible de maîtrise de l’inflation, soit entre 1 et 3 %. Dans le cas présent, la cible est le point médian de cette fourchette (2 %).

En juin, l’inflation n’a pas augmenté autant que prévu. L’IPC a augmenté de 0,3 %, contre 0,4 % prévu et 0,5 % le mois précédent. Lorsque le taux d’inflation augmente à un rythme plus lent qu’auparavant, on parle de désinflation.

Le dollar canadien n’a pas réagi à la nouvelle

Statistics Canada calcule quatre types d’inflation : l’IPC, l’IPC commun, l’IPC médian et l’IPC ajusté. Pour les participants au marché et la Banque du Canada, les données annualisées de l’IPC sont les plus importantes.

En juin, l’IPC a augmenté de 3,1 % en glissement annuel, en baisse par rapport à 3,6 % en mai. L’inflation se situe donc au-dessus de la fourchette supérieure définie par la cible de maîtrise de l’inflation, mais pas au point de déclencher une action de la banque centrale.

En ce qui concerne la Banque du Canada, elle est l’une des premières banques centrales des économies développées à avoir commencé à réduire ses achats d’actifs. Bien qu’il ne s’agisse pas d’un resserrement de facto, la réduction des achats d’actifs au Canada était justifiée par la rapidité de la reprise économique et la hausse de l’inflation.

La banque centrale préférerait que le phénomène de désinflation se poursuive dans les mois à venir. Toutefois, une baisse en dessous de zéro modifierait ses plans pour le second semestre.

Le dollar canadien n’a pas réagi aux données sur l’inflation. Comme le montre le graphique ci-dessus, le marché est resté dans une fourchette étroite avant la déclaration et la conférence de presse du FOMC de la Réserve fédérale des États-Unis. Comme c’est souvent le cas, les événements aux États-Unis sont plus importants pour les participants au marché.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte