Home > Actualités & Analyses Forex > L’inflation de base de l’IPC américain en avril est trois fois plus élevée que prévu

L’inflation de base de l’IPC américain en avril est trois fois plus élevée que prévu

L’inflation américaine s’emballe, atteignant déjà des niveaux que l’on n’attendait que pour l’été. Le boom des commodities a-t-il servi d’avertissement aux investisseurs ?

Les données très attendues de l’inflation américaine pour le mois d’avril ont été publiées hier. Elles ont dépassé les attentes les plus folles, se révélant bien plus élevées que prévu.

L’IPC global devait augmenter de 0,2 % en avril, après une hausse de 0,6 % le mois précédent. Au lieu de cela, l’IPC réel pour le mois d’avril a montré une augmentation de 0,8% – quatre fois plus que les prévisions.

Les données de l’IPC de base – celui qui exclut les prix de l’alimentation et de l’énergie – ont été plus surprenantes. Son taux de croissance a triplé en avril par rapport à mars et aux prévisions, s’établissant à 0,9 % contre 0,3 % attendu.

Personne ne devrait être surpris par la hausse des prix. Les prix des commodities ont montré aux investisseurs depuis un certain temps déjà que les prix sont en pleine expansion. Au rythme actuel, le risque est qu’ils dépassent la hausse de 1971, la plus forte jamais enregistrée, annonçant une période caractérisée par des taux d’inflation en hausse.

L’inflation de base annualisée dépasse déjà les 3 %

Sur une base annualisée, les données relatives à l’inflation de base s’établissent à 3 %, dépassant déjà l’objectif précédent de la Fed, à savoir 2 %. En outre, le taux d’inflation globale a dépassé les 4 %, ce qui est également loin de l’objectif de la Fed.

Les marchés d’actions ont reculé à la suite de la publication, comme ils avaient indiqué qu’ils le feraient depuis le début de la semaine de trading. Mais pas le dollar.

Une inflation plus élevée peut se traduire par une monnaie plus faible, mais le dollar américain est la réserve mondiale. La hausse de l’inflation en Amérique suggère des conditions similaires dans le reste du monde. Par conséquent, au lieu d’une monnaie plus faible, le dollar a profité de la baisse du risque.

Au cours de la dernière décennie, la Fed s’est efforcée de maintenir l’inflation à 2 %. Elle n’y est pas parvenue, mais elle a relevé les taux d’intérêt au-dessus de 2 %. La réponse vient du double mandat de la Fed – création d’emplois et stabilité des prix. Sur les deux, la création d’emplois est plus pertinente pour la Fed, du moins si nous la jugeons par ses actions passées.

Les intervenants de la Fed ont insisté cette semaine sur le fait que l’inflation sera transitoire et qu’ils la traitent comme telle. Leurs commentaires confirment l’importance qu’ils accordent à la partie création d’emplois de leur mandat, de sorte qu’un retour à des politiques normalisées ne devrait se produire qu’avec une amélioration significative du taux de chômage.

Rejoignez la révolution sociale de négociation. Se connecter avec d'autres commerçants, discuter des stratégies de négociation, et utiliser notre CopyTrader breveté
eToro est la première plateforme de négociation sociale du monde, offrant un large éventail d'outils pour investir dans les marchés de capitaux
Le plus grand nombre de paires de devises au commerce
Ouvrir mon compte