Home > Actualités & Analyses Forex > L’inflation et ce qui inquiète vraiment la Fed

L’inflation et ce qui inquiète vraiment la Fed

Lorsque l’annonce de la Réserve fédérale a signifié que l’inflation est susceptible d’augmenter lors du symposium de Jackson Hole jeudi dernier, il y a eu peu de réactions du marché.

Par exemple : bien qu’elle ait dépassé 1,19, la paire EURUSD n’a pas eu la force de continuer à augmenter. Au lieu de cela, les actions américaines ont atteint de nouveaux sommets, profitant du nouveau cadre.

La Fed lance l’AIT

Pour de nombreux acteurs du marché, la décision de la Fed de laisser l’inflation dépasser son objectif est une réaction à la crise du coronavirus. Il se peut que la crise accélère les choses, mais la faiblesse de l’inflation ou l’incapacité des banques centrales développées à atteindre le niveau cible de 2 % n’est pas une nouveauté.

La BCE, par exemple, a commencé à revoir son cadre de politique monétaire lorsque Christine Lagarde a pris la tête de la banque centrale. Cependant, cette révision a eu lieu en 2019, avant la pandémie. La BCE a déclaré qu’elle publierait ses conclusions un an plus tard.

Maintenant que la Fed a adopté un objectif d’inflation moyenne, elle va se pencher sur les valeurs moyennes pour atteindre le niveau de 2 %. En d’autres termes, nous devons voir une inflation beaucoup plus élevée à l’avenir, la coupler avec les niveaux d’inflation du passé, et voir si la moyenne est proche de l’objectif de 2 %. Ou, pour voir si la moyenne s’approche de l’objectif – c’est alors que la Fed signalera un changement dans l’orientation de la politique monétaire.

Cependant, la Fed peut être contrainte à un tel changement en raison de forces indépendantes de sa volonté. La démographie n’aide pas. Un graphique montrant les naissances aux États-Unis au cours des 25 dernières années montre une forte corrélation entre la démographie et l’inflation américaine. À en juger par les apparences, si la corrélation historique se maintient, les 25 prochaines années ne s’annoncent pas favorables à une inflation plus élevée. Il fallait donc faire quelque chose, et la Fed l’a fait : elle a modifié son mandat de stabilité des prix.

Mais il ne s’agit pas seulement de la Fed. D’autres banques centrales ont eu le même problème. La Banque du Japon, par exemple, lutte contre une inflation plus faible depuis des décennies et la BCE a du mal à l’envoyer à l’objectif également.

Il faut donc s’attendre à ce que la décision de la Fed marque un changement dans la façon dont les banques centrales envisagent l’inflation. En fin de compte, ce changement affectera les bourses de chacun.

Est-il temps de posséder de l’or ?

Tags:
FED

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.